Le Saint Coran

Français عربية 日本語
< Sourate précédenteIndexSourate suivante >

Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Clément.


1. Gloire à Celui qui a fait voyager de nuit Son serviteur de la Mosquée sacrée à la Mosquée lointaine, dont Nous avons béni l'enceinte, afin de lui montrer certains de Nos signes. Certes, Dieu est Celui qui entend tout, Celui qui voit tout.

2. Nous avons donné à Moïse le Livre dont Nous avons fait une Guidance pour les fils d'Israël, leur enjoignant de ne pas prendre de protecteur en dehors de Moi.

3. Ils sont les descendants de ceux que Nous avons portés [dans l'Arche avec Noé. Il était un serviteur reconnaissant.

4. Nous avons décrété dans le Livre, à l'adresse des fils d'Israël : " Vous sèmerez le scandale sur la terre par deux fois, et vous vous gonflerez d'un grand orgueil ".

5. Lorsque vint l'accomplissement de la première de ces promesses, Nous envoyâmes contre vous certains de Nos serviteurs doués d'une force terrible. Ils ont pénétré dans les demeures et la promesse s'est accomplie.

6. Ensuite, Nous vous avons donné une revanche sur eux. Nous avons accru vos richesses et vos enfants, et Nous avons augmenté l'effectif de vos soldats.

7. Si vous faites le bien, vous le faites pour vous-mêmes, et si vous faites le mal, vous le faites contre vous-mêmes. Lorsque vint le terme de la seconde promesse, ce fut pour vous affliger, pour que vos ennemis pénètrent dans le temple comme ils l'avaient fait la première fois et détruisent tout ce qu'ils trouvaient.

8. Il se peut que votre Seigneur vous fasse miséricorde. Mais si vous recommencez, Nous recommencerons. Et Nous avons fait de la Géhenne une prison pour les mécréants.

9. Oui, ce Coran conduit à ce qu'il y a de plus droit. Il annonce aux croyants qui font le bien la bonne nouvelle d'une grande récompense,

10. et il annonce que pour ceux qui ne croient pas à la vie future Nous préparons un châtiment douloureux.

11. L'homme appelle au mal comme il appelle au bien. L'homme est pétri de hâte.

12. Nous avons fait de la nuit et du jour deux signes. Nous avons rendu obscur le signe de la nuit, et clair le signe du jour pour que vous recherchiez des bienfaits de votre Seigneur et que vous connaissiez le nombre des années et le comput. Chaque chose, Nous l'avons exposée clairement et en détail.

13. Nous attachons son oiseau (= son œuvre) au cou de chaque homme. Le Jour de la Résurrection, Nous lui produirons un livre qu'il trouvera grand ouvert :

14. " Lis ton livre ! Il suffit aujourd'hui que tu fasses toi-même ton décompte ".

15. Quiconque suit la bonne direction ne la suit que pour lui-même, et quiconque s'égare ne s'égare qu'à son propre détriment. Aucune âme chargée ne porte le fardeau d'une autre. Jamais Nous n'avons puni un peuple sans lui avoir dépêché un envoyé.

16. Lorsque Nous avons voulu détruire une cité, Nous avons d'abord lancé un ordre [d'obéissance] à ses habitants opulents, mais ils s'y sont livrés à des perversités. Alors s'est accomplie la parole prononcée contre elle, et Nous l'avons détruite de fond en comble.

17. Que de générations n'avons-Nous pas anéanties après Noé ! Ton Seigneur suffit pour connaître et voir parfaitement les péchés de Ses serviteurs.

18. Ceux qui désirent les jouissances passagères, Nous nous hâtons de leur en donner la part que Nous voulons, et ce à qui Nous voulons. Ensuite, Nous leur préparons la Géhenne pour qu'ils y brûlent réprouvés et misérables.

19. Quant à celui qui, étant croyant, désire la vie future et s'efforce de son mieux d'y accéder, son effort ne manquera pas d'être reconnu.

20. A tous, à ceux-ci et à ceux-là, Nous accordons largement les dons de ton Seigneur. Les dons de ton Seigneur ne sont refusés à personne.

21. Vois comment Nous avons favorisé certains par rapport aux autres. Or, il y a dans la vie future des degrés encore plus élevés et des faveurs encore plus grandes.

22. Ne mets pas une autre divinité à côté de Dieu, sinon tu te retrouveras réprouvé et abandonné.

23. Ton Seigneur a décrété que vous n'adoriez que Lui et Il a prescrit une belle conduite à l'égard de vos père et mère. Si l'un d'entre eux ou tous les deux atteignent la vieillesse auprès de toi, ne leur adresse aucune marque de mépris et ne les brusque pas, mais parle-leur avec respect.

24. Incline vers eux, avec compassion, l'aile de l'humilité et dis : " Mon Seigneur ! Fais-leur miséricorde, comme eux m'ont élevé quand j'étais petit ".

25. Votre Seigneur sait parfaitement ce qui est dans vos âmes. Si vous êtes vertueux, sachez qu'Il pardonne à ceux qui reviennent à Lui.

26. Donne au proche parent ce qui lui est dû, ainsi qu'au pauvre et au voyageur, mais ne sois pas prodigue.

27. Certes, les prodigues sont les frères des démons, et le Démon a été ingrat envers son Seigneur.

28. Si tu dois t'éloigner d'eux parce que tu cherches toi-même à obtenir une miséricorde de la part de ton Seigneur, adresse-leur [au moins] une parole bienveillante.

29. Ne garde pas la main enchaînée à ton cou et ne l'ouvre pas non plus en toute largesse, car tu t'exposerais au blâme et au regret.

30. Ton Seigneur, en vérité, dispense largement Ses dons, ou les mesure, à qui Il veut. Il est bien informé sur Ses serviteurs et Il les voit parfaitement.

31. Ne tuez pas vos enfants par crainte de la pauvreté. Nous pourvoirons à leur subsistance, ainsi qu'à la vôtre. Leur meurtre serait un très grand péché.

32. Et fuyez la fornication ; c'est une turpitude et un détestable chemin !

33. N'attentez pas à la vie d'un être humain, que Dieu a rendue sacrée, sauf pour une juste cause. Si un homme est tué injustement, Nous avons donné à son principal héritier le pouvoir [d'exiger réparation]. Mais que celui-ci ne commette pas d'excès dans l'exercice du meurtre puisqu'il bénéficie [déjà] d'une assistance [de par la loi].

34. Ne touchez pas à la fortune de l'orphelin, sinon pour en user au mieux de ses intérêts avant qu'il ait atteint sa majorité. Et tenez votre engagement, car de votre engagement vous aurez à répondre.

35. Lorsque vous mesurez, remplissez la mesure et pesez avec la balance juste. C'est là la meilleure conduite, aux conséquences les plus heureuses.

36. Ne poursuis pas ce dont tu n'as aucune connaissance. De l'ouïe, de la vue et du cœur, de tout cela il faudra répondre.

37. Ne marche pas sur la terre avec arrogance. Tu ne peux ni la fendre, ni atteindre à la hauteur des montagnes.

38. Toutes ces choses sont un mal qui est détestable pour ton Seigneur.

39. C'est là une partie de la Sagesse que ton Seigneur t'a révélée. Ne place aucune divinité à côté de Dieu, sinon tu seras précipité dans la Géhenne, honni et misérable.

40. Votre Seigneur aurait-il réservé des enfants mâles et aurait-il pris (pour Lui) des filles parmi les anges ? Vous prononcez là une parole monstrueuse !

41. Nous avons clairement exposé les choses dans ce Coran pour que les hommes réfléchissent, mais cela ne fait qu'augmenter leur aversion.

42. Dis : " S'il y avait avec Lui des divinités, comme ils le prétendent, elles chercheraient un chemin pour parvenir jusqu'au Maître du Trône.

43. Qu'Il soit glorifié et exalté infiniment au-dessus de ce qu'ils disent ! "

44. Les sept cieux, la terre et ce qu'ils contiennent Le glorifient. Il n'y a rien qui ne célèbre Sa louange, mais vous ne comprenez pas leur glorification. Dieu est plein de mansuétude, pardonneur.

45. Quand tu lis le Coran, Nous étendons entre toi et ceux qui ne croient pas à la vie future un voile invisible.

46. Nous plaçons sur leurs cœurs des rideaux qui les empêchent de le comprendre et Nous rendons sourdes leurs oreilles. Lorsque, dans le Coran, tu mentionnes ton Seigneur, l'Unique, ils tournent le dos avec répulsion.

47. Nous savons parfaitement dans quelle intention ils t'écoutent lorsqu'ils viennent t'écouter, et aussi quand ils tiennent leurs conciliabules et que les iniques disent : " Vous ne suivez qu'un homme ensorcelé ! "

48. Vois à quoi ils te comparent ! C'est ainsi qu'ils s'égarent et ne peuvent plus trouver de chemin.

49. Ils disent : " Quand nous serons ossements et poussière, serons-nous vraiment ressuscités en une nouvelle création ? "

50. Réponds : " [Oui, vous le serez, que vous] soyez pierre, ou fer,

51. ou toute autre chose créée qui paraisse bizarre à votre esprit ". Ils disent : " Qui donc nous fera revenir ? " Réponds : " Celui qui vous a créés la première fois ! " Ils hocheront la tête vers toi et diront : " Quand cela se produira-t-il ? " Réponds : " Il se peut que ce soit prochainement.

52. Le Jour où Dieu vous appellera, vous Lui répondrez en Le louant et vous penserez n'avoir séjourné que peu de temps [sur terre et dans vos tombes] ".

53. Dis à Mes serviteurs de parler en bien les uns des autres, car le Démon ne manque pas de se glisser parmi eux ; certes, le Démon est pour l'homme un ennemi déclaré.

54. Votre Seigneur vous connaît parfaitement. S'Il le veut, Il vous fera miséricorde, ou s'Il le veut, Il vous châtiera. Mais Nous ne t'avons pas envoyé pour que tu sois leur protecteur.

55. Ton Seigneur connaît parfaitement ce qui est dans les cieux et sur la terre. Nous avons favorisé certains prophètes par rapport à d'autres, et Nous avons donné les Psaumes à David.

56. Dis : " Implorez ceux que vous prenez pour des divinités en dehors de Lui : ils ne pourront ni vous délivrer du mal, ni le détourner ".

57. Ceux-là mêmes qu'ils implorent cherchent le moyen d'accéder à leur Seigneur : c'est à qui sera le plus proche de Lui. Ils espèrent Sa miséricorde et redoutent Son châtiment. Certes, le châtiment de ton Seigneur est effroyable.

58. Il n'est pas de cité que Nous ne détruirons avant le Jour de la Résurrection ou que Nous ne châtierons d'un châtiment sévère. C'est là un arrêt consigné dans le Livre.

59. Rien ne nous empêche d'envoyer des signes (miraculeux) si ce n'est que les Anciens les ont traités de mensonges. Nous avions donné la chamelle aux Thamoud pour les rendre clairvoyants, mais ils l'ont maltraitée. Nous n'envoyons les signes que pour inspirer la crainte.

60. Lorsque Nous t'avons dit : " Ton Seigneur embrasse les hommes de Sa science ", Nous voulions seulement que la vision que Nous t'avons fait voir et l'arbre maudit mentionné dans le Coran servent d'épreuve pour les hommes. Nous voulions leur inspirer la crainte, mais cela n'a fait que les plonger dans une plus grande rébellion.

61. Lorsque Nous avons dit aux anges : " Prosternez-vous devant Adam ! ", ils se sont prosternés, à l'exception d'Iblis qui s'écria : " Me prosternerai-je devant celui que Tu as créé d'argile ? "

62. Et il ajouta : " Que t'en semble ? Celui que Tu as honoré plus que moi, si Tu m'accordes un répit jusqu'au Jour de la Résurrection, je m'emparerai de tous ses descendants à l'exception de quelques-uns ".

63. Dieu dit : " Va-t-en ! Pour toi et pour chacun d'entre eux qui te suivra la Géhenne sera votre rétribution, et ce sera une ample rétribution !

64. Excite par ta voix ceux d'entre eux que tu pourras, et lance contre eux tes cavaliers et tes fantassins ; associe-toi à leurs richesses et à leurs enfants ; fais-leur des promesses ! Satan ne fait des promesses que pour tromper.

65. Assurément, sur Mes serviteurs tu n'as aucun pouvoir. Ton Seigneur suffit comme protecteur ! "

66. Votre Seigneur est Celui qui, pour vous, fait voguer le vaisseau sur la mer afin que vous recherchiez Ses bienfaits. Il est, en vérité, clément à votre égard.

67. Quand un malheur vous touche en mer, ceux que vous implorez vous échappent, sauf Lui. Mais lorsqu'Il vous a sauvés du danger et ramenés à terre, vous vous détournez. L'homme est un ingrat invétéré !

68. Etes-vous sûrs que Dieu ne vous engloutira pas dans quelque fissure de la terre, ou qu'Il ne vous enverra pas une tempête et que vous ne resterez pas alors sans protecteur ?

69. Ou êtes-vous sûrs qu'Il ne vous ramènera pas une seconde fois sur la mer, qu'Il ne vous enverra pas une tornade et ne vous noiera pas pour prix de votre mécréance ? Vous ne trouverez alors personne qui prendra, contre Nous, votre défense.

70. Nous avons honoré les fils d'Adam, Nous les avons portés sur la terre ferme et sur la mer, Nous leur avons dispensé d'excellentes nourritures, Nous leur avons accordé une place privilégiée par rapport à beaucoup d'êtres que Nous avons créés.

71. Le Jour où Nous appellerons tous les hommes par la voix de leur chef, ceux à qui leur livre sera donné dans la main droite, ceux-là liront leur livre, et ils ne seront pas lésés d'un fil.

72. Quiconque est aveugle dans ce monde le sera également dans l'Autre, et son égarement sera plus grand encore.

73. Peu s'en est fallu qu'ils te détournent de ce que Nous t'avons révélé afin que tu inventes contre Nous autre chose que ce message. Ils t'auraient alors pris pour ami.

74. Si Nous ne t'avions pas raffermi, tu te serais presque incliné vers eux.

75. Nous t'aurions alors fait goûter tous les tourments de la vie et ceux de la mort. Tu n'aurais, ensuite, trouvé aucun secours contre Nous.

76. Ils ont failli te faire abandonner cette contrée pour t'en chasser ; mais alors ils n'y seraient restés après toi que peu de temps,

77. selon la façon dont Nous avons eu coutume d'agir avec les messagers que Nous avons envoyés avant toi ; or, tu ne trouveras pas de changement dans Notre façon d'agir.

78. Acquitte-toi de la prière du coucher du soleil jusqu'à l'obscurité de la nuit ; et lis le Coran à l'aube, car la lecture de l'aube a des témoins.

79. Veille en prière durant la nuit : ce sera pour toi une œuvre surérogatoire ; peut-être ton Seigneur te fera-t-il accéder à une station glorieuse.

80. Dis : " Mon Seigneur ! Fais-moi entrer d'une entrée qui soit juste, et fais-moi sortir d'une sortie qui soit juste. Accorde-moi, venant de Toi, une autorité victorieuse ! "

81. Dis : " La Vérité est venue, et l'erreur s'est évanouie. Certes, l'erreur est évanescente ".

82. Nous faisons descendre avec le Coran ce qui est une guérison et une miséricorde pour les croyants, mais pour les iniques cela ne fait qu'accroître leur perte.

83. Lorsque Nous comblons l'homme de bienfaits, il se détourne et s'écarte, et quand le malheur le touche il se désespère.

84. Dis : " Chacun agit à sa manière ; mais votre Seigneur connaît parfaitement celui qui suit la meilleure direction ".

85. Ils t'interrogent au sujet de l'Esprit. Dis : " L'Esprit procède du Commandement de mon Seigneur. Mais peu d'entre vous seulement ont reçu la science ".

86. Si Nous le voulions Nous retirerions ce que Nous t'avons révélé, et tu ne trouverais alors personne pour assumer ta cause contre Nous,

87. à moins que ton Seigneur ne t'accorde une miséricorde ; car, en vérité, Sa faveur envers toi est grande.

88. Dis : " Si les hommes et les djinns s'unissaient pour produire quelque chose de semblable à ce Coran, ils ne produiraient rien de pareil, quand bien même ils se prêteraient main forte ".

89. Nous avons présenté aux hommes, dans ce Coran, toutes sortes d'exemples, et pourtant la plupart des gens s'obstinent dans leur mécréance.

90. Ils disent : " Nous ne croirons pas en toi, à moins que tu ne fasses jaillir pour nous de la terre une source d'eau vive,

91. ou que tu ne possèdes un jardin de palmiers et de vignes dans lequel tu feras jaillir une abondance d'eaux vives,

92. ou que, selon ce que tu prétends, tu ne fasses tomber le ciel en morceaux sur nous, ou que tu ne fasses venir Dieu et Ses anges pour confirmer tes dires,

93. ou que tu ne possèdes une maison richement ornée, ou que tu ne montes au ciel sur une échelle ; encore ne croirons-nous à ton ascension que si tu fais descendre sur nous un livre que nous puissions lire ". Dis-leur : " Gloire à mon Seigneur ! Que suis-je sinon un mortel, un envoyé ? "

94. Ce qui empêche les hommes de croire lorsque leur parvient la Guidance, c'est qu'ils disent : " Dieu aurait-il envoyé un mortel comme messager ? "

95. Dis : " S'il y avait sur la terre des anges qui marchent en toute tranquillité, c'est certainement un ange que Nous aurions fait descendre du ciel sur eux comme envoyé ".

96. Dis encore : " Dieu suffit comme témoin entre moi et vous. Il est, en vérité, bien informé sur Ses serviteurs et Il les voit parfaitement ".

97. Celui que Dieu dirige est bien dirigé. Et, pour ceux qu'Il égare, tu ne trouveras pas de protecteurs en dehors de Lui. Le Jour de la Résurrection, Nous les rassemblerons prosternés sur leurs faces, aveugles, muets et sourds. Leur demeure sera la Géhenne. Chaque fois que le feu s'éteindra, Nous en attiserons pour eux la flamme brûlante.

98. Telle sera leur rétribution pour n'avoir pas cru à Nos signes et pour avoir dit : " Quand nous serons ossements et poussière, se peut-il que nous ressuscitions en une nouvelle création ? "

99. Ne voient-ils donc pas que Dieu, qui a créé les cieux et la terre, est capable de créer leurs semblables ? Il leur a fixé un terme qui n'admet pas le doute ; et pourtant les iniques ne persistent que dans la mécréance.

100. Dis : " Si vous disposiez des trésors de la miséricorde de mon Seigneur, vous les serreriez de peur de les dépenser ". Certes, l'homme est avare !

101. Nous avons donné à Moïse neuf signes manifestes ; interroge donc [à ce sujet] les fils d'Israël. Lorsqu'il se présenta à Pharaon, celui-ci lui dit : " O Moïse ! Je pense que tu es ensorcelé ! "

102. " Tu sais fort bien, dit Moïse, que seul le Maître des cieux et de la terre a fait descendre ces choses pour vous éclairer. Et moi, ô Pharaon, je pense que tu es voué à la perdition ! "

103. Pharaon voulut les chasser du pays, mais Nous l'avons noyé, avec tous ceux qui étaient avec lui.

104. Après sa mort, Nous dîmes aux fils d'Israël : " Habitez cette terre, et lorsque s'accomplira la promesse de la vie future, Nous vous rassemblerons tous ".

105. Nous avons fait descendre le Coran avec la Vérité, et c'est avec la Vérité qu'il est descendu. Et toi, Nous ne t'avons envoyé que pour annoncer la bonne nouvelle et avertir les hommes.

106. Cette lecture, Nous l'avons fragmentée, pour que tu la récites aux hommes par pauses ; Nous l'avons révélée progressivement.

107. Dis leur : " Croyez-y, ou n'y croyez pas, mais il est vrai que ceux qui avaient reçu la science antérieurement tombent prosternés sur leurs faces lorsqu'on leur lit le Coran.

108. Ils disent : " Gloire à notre Seigneur ! La promesse de notre Seigneur s'est accomplie ! "

109. Ils tombent sur leurs faces en pleurant et leur humilité augmente.

110. Dis : " Invoquez Dieu (Allâh) , ou invoquez le Miséricordieux (al-Rahmân) : quel que soit le nom sous lequel vous L'invoquez, les plus beaux Noms Lui appartiennent ". Lorsque tu pries, n'élève pas trop la voix et ne la baisse pas trop, mais cherche un mode intermédiaire.

111. Et dis : " Louange à Dieu qui n'a pas pris de fils, qui n'a pas d'associé dans le Royaume et qui n'a nul besoin d'un protecteur pour Le défendre contre l'humiliation ! " Proclame bien haut Sa grandeur !


Parole de Dieu révélée à Sayyidina Muhammad, paix et prière soit sur lui, et traduite en français par Jean-Louis Michon. Publié avec l'autorisation AlTafsir.com


Iqad al-Himam : Sagesse 5

Rechercher avec insistance ce qui t'es garanti et négliger ce qu'Il attend de toi, témoigne de ton manque...

الخلاصة:

أما مقصد بحثنا من الآية المذكورة، وما سلف ذكره من الحيثيات والملابسات في أصول العقوبات، هو ما يتعلق بسلوك الإنسان فيه، ومدى صُلوحه من فسوده، ومعرفة ارتباط أحوال الإنسان معه، وعلاقة الأحوال بوظائف الأعضاء الظاهرة والباطنة، ومدى تأثرها بالدرجات...