Le Saint Coran

Français عربية 日本語
< Sourate précédenteIndexSourate suivante >

Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Clément.


1. Le règlement de leurs comptes approche pour les hommes mais, dans leur insouciance, ils s'en détournent.

2. Il n'est aucun nouveau rappel qui leur parvienne de leur Seigneur sans qu'ils l'écoutent en s'en jouant.

3. Leurs cœurs sont frivoles, tandis que les iniques tiennent de secrets conciliabules : " Qu'est-il, celui-ci, sinon un mortel semblable à vous ? Seriez-vous dupes de la magie, vous qui êtes si clairvoyants ? "

4. Il a dit : " Mon Seigneur connaît toute parole prononcée dans le ciel et sur la terre. Il est Celui qui entend tout, l'Omniscient !"

5. Mais eux disent : " C'est là un tas de rêveries que lui-même a inventées ; oui, c'est un poète ! Qu'il nous apporte donc un signe comme il en a été envoyé aux Anciens ! "

6. Avant eux, pas une seule des cités que Nous avons détruites n'avait cru. Ceux-ci vont-ils croire ?

7. Nous n'avons envoyé avant toi que des hommes à qui Nous adressions des révélations. Si vous ne savez pas, interrogez les Gens du Rappel.

8. Nous ne les avons pas formés comme des corps capables de se passer de nourriture, et ils n'étaient pas immortels.

9. Nous avons ensuite réalisé la promesse qui leur avait été faite : Nous les avons sauvés, eux et ceux que Nous voulions, et Nous avons anéanti les transgresseurs.

10. Nous avons fait descendre vers vous un Livre dans lequel se trouve le Rappel qui est le vôtre. Ne raisonnez-vous pas ?

11. Combien de cités n'avons-Nous pas mises en pièces en raison de leur iniquité, et Nous avons suscité un autre peuple après leur disparition.

12. Dès qu'ils sentaient venir Notre rigueur, ils fuyaient en hâte.

13. " Ne fuyez pas ! Revenez plutôt vers le luxe dont vous jouissiez dans vos demeures. Peut-être serez-vous interrogés... "

14. " Malheur à nous, s'écriaient-ils, nous avons été iniques ! "

15. Et leur clameur se fit entendre jusqu'à ce que Nous les ayons réduits à l'état de moisson desséchée.

16. Nous n'avons pas créé le ciel, la terre et ce qui se trouve entre les deux comme un jeu.

17. Si Nous avions vraiment recherché un divertissement, Nous l'aurions tiré de Nousmême.

18. Mais non ! Nous jetons le Vrai à la face du faux ; il l'étourdit et le faux s'évanouit. Malheur à vous pour fruit de ce que vous [Lui] attribuez !

19. A Lui appartiennent ceux qui sont dans les cieux et sur la terre ; ceux qui sont auprès de Lui ne se considèrent pas trop grands pour L'adorer sans se lasser.

20. Ils Le glorifient la nuit et le jour sans s'interrompre.

21. Auraient-ils tiré de la terre des divinités capables de ressusciter les morts ?

22. S'il y avait dans le ciel et sur la terre des divinités autres que Dieu, la corruption y régnerait. Gloire à Dieu, Seigneur du Trône, bien au-dessus de ce qu'ils [Lui] attribuent.

23. Lui n'est pas questionné sur ce qu'Il fait, mais eux sont questionnés.

24. Auraient-ils pris des dieux en dehors de Lui ? Dis-leur : " Apportez donc votre preuve ! Ceci est un rappel pour qui est avec moi et un rappel de ceux qui m'ont précédé ! " Pourtant, la plupart d'entre eux ne connaissent pas la Vérité et ils s'en éloignent.

25. Nous n'avons dépêché avant toi aucun envoyé sans lui révéler qu'" il n'y a de dieu que Moi ; alors, adorez-Moi ! "

26. Ils ont dit : " Le Miséricordieux s'est donné une progéniture ! " Qu'Il soit glorifié ! Eux (les envoyés) sont, il est vrai, des serviteurs honorés !

27. Ils ne devancent pas Sa parole et ils agissent sur Son ordre.

28. Dieu sait ce qui se trouve devant et derrière eux ; ils n'intercèdent qu'en faveur de ceux que Dieu agrée et ils sont pénétrés de Sa crainte.

29. Quant à celui d'entre eux qui dirait : " Je suis un dieu en dehors de Lui ! ", Nous le rétribuerions par la Géhenne. C'est ainsi que nous rétribuons les iniques.

30. Les mécréants ne voient-ils pas que les cieux et la terre formaient une masse compacte ? Nous les avons alors séparés et Nous avons produit à partir de l'eau toute chose vivante. Comment ne croient-ils pas !

31. Nous avons placé sur la terre des montagnes afin qu'elle s'appuie sur elles, et Nous y avons pratiqué des défilés qui sont des chemins par lesquels ils peuvent se diriger.

32. Nous avons fait du firmament une toiture protégée, mais ils se détournent de ces signes.

33. C'est Lui qui a créé la nuit et le jour, le soleil et la lune, chacun voguant dans une orbite.

34. A nul homme avant toi Nous n'avons donné l'immortalité. Si toi, tu dois mourir, eux seraient-ils immortels ?

35. Toute âme goûtera la mort. Nous vous éprouvons par le mal et par le bien en manière de tentation, et vous serez ramenés vers Nous.

36. Quand les mécréants te voient, ils ne font que se moquer de toi : " Est-ce là celui qui interpelle vos dieux ? ". Et eux nient le Rappel du Miséricordieux.

37. L'homme a été créé hâtif. Je vous montrerai Mes signes, mais ne demandez pas que Je me hâte.

38. Ils disent : " A quand l'accomplissement de cette promesse, si vous êtes véridiques ? "

39. Si ceux qui mécroient connaissaient le moment où ils ne pourront détourner le feu ni de leur visage ni de leur dos, et le moment où ils ne seront pas secourus...

40. Mais non ! Il viendra sur eux soudainement, les frappant de stupeur ; ils ne pourront pas le repousser et on ne leur accordera aucun répit.

41. On s'est moqué d'envoyés venus avant toi, mais ce dont ils se moquaient s'est retourné contre les railleurs.

42. Dis : " Qui peut vous défendre, la nuit et le jour, contre le Miséricordieux ? " Mais ils se détournent du rappel de leur Seigneur.

43. Ont-ils donc, en dehors de Nous, des dieux qui puissent les défendre ? Ils ne peuvent se secourir eux-mêmes et n'ont pas d'alliés à Nous opposer.

44. C'est Nous qui leur avons accordé, à eux et à leurs pères, des jouissances jusqu'au terme d'une longue vie. Ne voient-ils pas que Nous intervenons dans le pays pour en resserrer les limites ? Seront-ce eux les vainqueurs ?

45. Dis : " Je ne fais que vous avertir par la Révélation " ; mais les sourds n'entendent pas l'appel quand on les avertit.

46. Si un souffle du châtiment de ton Seigneur les touchait, ils ne manqueraient pas de s'écrier : " Malheur à nous ! Nous avons été iniques ! ".

47. Nous poserons les balances justes le Jour de la Résurrection. Nulle âme ne sera lésée de la moindre chose ; n'aurait-elle que le poids d'un grain de moutarde, Nous la pèserions. Nous suffisons pour faire les comptes.

48. Nous avons donné à Moïse et à Aaron le discernement, une lumière et un rappel pour ceux qui craignent Dieu,

49. pour ceux qui redoutent leur Seigneur dans le Mystère et se préoccupent de l'Heure dernière.

50. Ceci est un Rappel béni que Nous avons fait descendre. Allez-vous donc le mépriser ?

51. Nous avions accordé auparavant à Abraham sa direction droite, et Nous le connaissions.

52. Il dit à son père et à son peuple : " Que sont ces statues à qui vous rendez un culte ? "

53. Ils dirent : " Nous avons trouvé nos pères voués à leur adoration ".

54. Il dit : " Certes, vous et vos pères, vous étiez dans un égarement manifeste ".

55. Ils dirent : " Es-tu venu à nous avec la vérité, ou bien n'es-tu qu'un plaisantin ? "

56. Il dit : " Tout au contraire ! Votre Seigneur est le Seigneur des cieux et de la terre ; c'est Lui qui les a créés, et moi j'en porte témoignage.

57. Par Dieu ! Je tendrai un piège à vos idoles une fois que vous aurez tourné le dos ".

58. Il les mit en pièces, à l'exception de la plus grande, afin qu'ils puissent se tourner vers elle.

59. Ils dirent : " Celui qui a agi ainsi avec nos dieux est vraiment inique ! ".

60. Certains dirent : " Nous avons entendu un jeune homme qui les mentionnait ; il se nomme Abraham ".

61. Ils dirent : " Amenez-le donc sous les yeux des gens pour qu'ils puissent témoigner ".

62. Ils dirent : " Est-ce toi, Abraham, qui a fait cela à nos dieux ? "

63. Il dit : " Mais non ! C'est celui-là, le plus grand d'entre eux , qui l'a fait. Interrogez-les donc, s'ils peuvent parler ! "

64. S'étant ravisés, certains dirent : " C'est vous qui êtes les iniques ! "

65. Après quoi, ils firent volte-face, disant : " Mais tu sais bien que ceux-ci ne parlent pas ! "

66. Abraham dit alors : " Adorez-vous donc, en dehors de Dieu, ce qui ne peut ni vous être utile en quoi que ce soit, ni vous nuire ?

67. Honte à vous et à ce que vous adorez en dehors de Dieu ! Ne réfléchissez-vous pas ? "

68. Ils dirent : " Brûlez-le ! et secourez vos dieux, si vous en êtes capables ! "

69. Nous dîmes : " O feu ! Sois, pour Abraham, fraîcheur et paix ! "

70. Ils voulaient dresser des embûches contre lui, mais Nous en avons fait les plus misérables des perdants.

71. Nous l'avons sauvé, ainsi que Loth, en les conduisant dans le pays que Nous avons béni pour tous les mondes.

72. Nous leur avons donné par surcroît, Isaac et Jacob. De tous, Nous avons fait des justes.

73. Nous en avons fait des modèles (imâms) qui guident selon Notre Commandement, et Nous leur avons révélé la pratique du bien, l'accomplissement de la prière et le don de l'aumône. Pour Nous, ils étaient des serviteurs dévots.

74. Nous avons donné à Loth la sagesse et la science, et Nous l'avons sauvé de la cité qui se livrait aux turpitudes. Ces gens-là étaient malfaisants et pervers.

75. Nous l'avons fait entrer dans Notre miséricorde. Il faisait partie des gens vertueux.

76. Et Noé, lorsqu'auparavant il Nous a imploré, Nous lui avons répondu et Nous l'avons sauvé, lui et sa famille, du terrible cataclysme.

77. Nous l'avons délivré du peuple qui déviait Nos signes. C'était un peuple malfaisant, et Nous les avons tous submergés.

78. Et David, et Salomon... Alors que tous deux arbitraient le cas du champ cultivé où les moutons d'une peuplade s'étaient égarés de nuit, Nous avons été témoin de leur jugement.

79. Nous avons fait comprendre l'affaire à Salomon, et, à tous deux Nous avons donné la sagesse et la science. Nous avons assujetti les montagnes et les oiseaux à célébrer Notre gloire avec David. C'est ainsi que Nous avons agi.

80. Nous lui avons appris, pour vous, la fabrication des cottes de mailles afin qu'elles vous protègent des coups que vous vous portez les uns aux autres. Etes-vous reconnaissants ?

81. A Salomon, Nous avons soumis le vent afin que, sur son ordre, il souffle impétueusement vers la terre que Nous avons bénie. Nous avons la Science de toute chose.

82. Certains démons plongeaient pour lui dans la mer et ils accomplissaient aussi d'autres travaux tandis que Nous assurions leur protection.

83. Et Job... Il implora son Seigneur : " Moi, le mal m'a touché ; mais Toi, tu es le plus miséricordieux de ceux qui font miséricorde ! "

84. Nous l'avons exaucé et l'avons délivré du mal qui était sur lui. Et Nous l'avons ramené à sa famille, rendue deux fois plus nombreuse par un effet de Notre miséricorde et comme un rappel pour les serviteurs dévots.

85. Et Ismaël, et Enoch (Idris), et Ezéchiel (Dhou al-Kifl)... Tous, ils étaient patients.

86. Nous les avons fait entrer dans Notre miséricorde : ils sont au nombre des vertueux.

87. Et Jonas (Dhou'l-Noun)... Il partit courroucé ; il pensait que Nous ne pouvions rien pour lui. Mais il appela dans les ténèbres : " En vérité, il n'y a de dieu que Toi ! Gloire à Toi ! Oui, j'étais parmi les iniques ! "

88. Nous l'avons exaucé, et Nous l'avons délivré de l'affliction. C'est ainsi que Nous délivrons les croyants.

89. Et Zacharie... Il implora son Seigneur : " Mon Seigneur, ne me laisse pas seul ! Tu es le meilleur des héritiers ! "

90. Nous l'avons exaucé ; Nous lui avons donné Jean (Yahya) ; Nous avons rendu son épouse féconde. Ils s'empressaient de faire le bien, ils Nous invoquaient avec amour et avec crainte. Ils étaient humbles devant Nous.

91. Et celle [Marie]qui a protégé sa virginité... Nous lui avons insufflé de notre Esprit et avons fait d'elle et de son fils un signe pour les mondes.

92. En vérité cette communauté est la vôtre, et c'est une communauté unique. Moi, Je suis votre Seigneur ! Adorez-Moi donc !

93. Ils ont fomenté entre eux des scissions, mais tous reviendront à Nous.

94. Celui qui, étant croyant, accomplit des œuvres pies, son zèle ne lui sera pas dénié car Nous en tenons registre.

95. Il est interdit aux habitants d'une cité que Nous avons détruite d'y faire retour

96. tant qu'elle ne sera pas conquise par Gog et Magog, qui déferleront de toutes les hauteurs.

97. Voici qu'approche la promesse véridique et que se figent les regards de ceux qui n'ont pas cru : " Malheur à nous ! Nous n'y avons pas prêté attention ; pis encore, nous avons été iniques ! "

98. Oui, vous et ce que vous adorez en dehors de Dieu serez l'aliment de la Géhenne lorsque vous y arriverez.

99. Si ceux-là étaient des dieux, ils n'y seraient pas conduits comme un troupeau à l'abreuvoir ; mais tous y demeureront à jamais.

100. Ils pousseront des gémissements et n'entendront rien.

101. Ceux à qui Nous aurons déjà destiné la belle récompense en seront tenus à distance.

102. Ils n'en entendront pas la rumeur et ils jouiront à jamais de ce que leurs âmes auront désiré intensément.

103. La grande frayeur ne les affligera pas et les anges viendront à leur rencontre : " Voici le Jour qui vous a été promis ! "

104. Ce Jour-là, Nous plierons le ciel comme est plié le rouleau d'un écrit. De même que Nous avons produit la première création, Nous la renouvellerons. C'est une promesse qui Nous incombe. Certes, Nous l'accomplirons.

105. Déjà, Nous avons écrit dans les Psaumes (al-Zabûr), après le Rappel [fait à Moïse] que la terre serait l'héritage de Mes serviteurs vertueux.

106. Il y a en cela une adresse à l'intention de ceux qui veulent [Me] servir.

107. Nous ne t'avons envoyé que comme une miséricorde pour les mondes.

108. Dis : " Il m'a été seulement révélé que votre Dieu est un Dieu unique. [Lui] êtes-vous soumis ? "

109. S'ils se détournent , dis-leur : " Je vous ai avertis en toute équité, même si j'ignore si ce qui vous est promis est proche ou lointain.

110. Dieu sait ce qui se dit à voix haute et Il sait ce que vous cachez.

111. Mais moi, j'ignore s'il s'agit pour vous d'une tentation ou d'une jouissance éphémère ".

112. Dis : " Mon Seigneur, juge selon la Vérité ! Notre Seigneur est le Miséricordieux, Celui dont on implore le secours contre vos assertions ".


Parole de Dieu révélée à Sayyidina Muhammad, paix et prière soit sur lui, et traduite en français par Jean-Louis Michon. Publié avec l'autorisation AlTafsir.com


Iqad al-Himam : Sagesse 5

Rechercher avec insistance ce qui t'es garanti et négliger ce qu'Il attend de toi, témoigne de ton manque...

الخلاصة:

أما مقصد بحثنا من الآية المذكورة، وما سلف ذكره من الحيثيات والملابسات في أصول العقوبات، هو ما يتعلق بسلوك الإنسان فيه، ومدى صُلوحه من فسوده، ومعرفة ارتباط أحوال الإنسان معه، وعلاقة الأحوال بوظائف الأعضاء الظاهرة والباطنة، ومدى تأثرها بالدرجات...