Le Saint Coran

Français Arabe
< Sourate précédenteIndex du CoranSourate suivante >

Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Clément.


1. Bienheureux sont les croyants !

2. Ceux qui font acte d'humilité dans leurs prières,

3. ceux qui évitent les vains propos,

4. ceux qui pratiquent l'aumône,

5. ceux qui se gardent d'avoir des rapports sexuels, sauf

6. avec leurs épouses et leurs concubines ; on ne peut alors les blâmer,

7. tandis que ceux qui convoitent d'autres femmes que celles-là sont des transgresseurs ;

8. ceux qui respectent les dépôts à eux confiés, ainsi que leurs engagements,

9. ceux qui s'acquittent régulièrement de leurs prières,

10. ceux-là sont les héritiers :

11. ils hériteront du Paradis, où ils demeureront à jamais.

12. Nous avons créé l'homme d'une poignée d'argile,

13. puis Nous en avons fait une goutte de sperme placée dans un réceptacle solide ;

14. puis, de cette goutte, Nous avons créé un caillot de sang ; Nous avons ensuite créé du caillot une masse grumeleuse ; puis de cette masse Nous avons créé des os ; Nous avons alors revêtu les os de chair. Après quoi Nous avons produit l'homme comme une autre création. Béni soit Dieu, le meilleur des créateurs !

15. Par la suite, certes, vous mourrez,

16. et vous serez ressuscités au Jour de la Résurrection.

17. Nous avons créé au-dessus de vous sept voies (célestes) et Nous ne sommes pas restés indifférents à la création.

18. Nous avons fait descendre du ciel, avec mesure, une eau que Nous avons mise au repos sous la terre alors qu'il eût été en Notre pouvoir de la laisser se perdre.

19. Par elle, Nous avons fait croître pour vous des jardins de palmiers et de vignes dans lesquels vous trouvez en abondance les fruits que vous mangez,

20. ainsi qu'un arbre (l'olivier) qui pousse au Mont Sinaï et qui produit de l'huile et un condiment.

21. Assurément, il y a dans les troupeaux une leçon pour vous : Nous vous abreuvons de ce qui se trouve dans leur ventre, vous en tirez de nombreux services, et vous mangez de leur chair ;

22. vous êtes transportés sur eux comme vous l'êtes sur le navire.

23. Nous avons envoyé Noé à son peuple. Il leur dit : " O mon peuple ! Adorez Dieu ! Il n'y a pour vous d'autre dieu que Lui ! Ne ressentez-vous pas de crainte ? "

24. Ceux des notables de son peuple qui mécroyaient dirent : " Qui donc est celui-ci, sinon un mortel comme vous ? Il veut s'élever au-dessus de vous, alors que si Dieu l'avait voulu, Il aurait fait descendre des anges. Nous n'avons rien entendu de semblable chez nos premiers ancêtres.

25. Il n'est qu'un homme possédé par les djinns. Observez-le donc durant quelque temps ! "

26. Il dit : " Mon Seigneur ! Prête-moi assistance contre leurs mensonges ! "

27. Nous lui avons alors révélé : " Construis un vaisseau sous Nos yeux et selon ce que Nous te révélons. Lorsque Notre ordre viendra et que le four bouillonnera, embarque dans ce vaisseau un couple de chaque espèce, ainsi que ta famille, à l'exception de ceux contre qui la sentence a déjà été prononcée. Ne plaide pas auprès de Moi en faveur de ceux qui ont commis des iniquités : ils seront engloutis.

28. Lorsque tu seras installé dans le vaisseau, toi et ceux qui sont avec toi, dis : " Louange à Dieu qui nous a sauvés du peuple inique !"

29. Et dis : " Mon Seigneur ! Fais-moi parvenir à un lieu béni ! Tu es le meilleur de ceux qui conduisent à bon port ! ""

30. Il y a vraiment là des signes, et c'est Nous qui mettons à l'épreuve.

31. Plus tard, Nous avons suscité après eux d'autres générations

32. auxquelles Nous avons envoyé un messager pris parmi eux : " Adorez Dieu ! Il n'y a, pour vous, d'autre dieu que Lui ! N'éprouvez-vous donc aucune crainte ? "

33. Les notables de son peuple qui mécroyaient et niaient la rencontre de la vie future, et que Nous avions traités avec largesse dans la vie de ce monde, dirent : " Celui-ci n'est rien d'autre qu'un simple mortel comme vous ; il mange de ce vous mangez et boit de ce que vous buvez.

34. Or, si vous obéissez à un simple mortel comme vous, vous serez certainement parmi les perdants.

35. Vous promet-il qu'une fois morts, lorsque vous serez poussière et ossements, on vous fera resurgir ?

36. Foin, foin des promesses qui vous sont faites !

37. Seule existe notre vie en ce monde : nous mourons, et nous vivons, et nous ne serons pas ressuscités !

38. Celui-ci n'est qu'un homme : il a inventé un mensonge contre Dieu et nous ne croyons pas en lui ! "

39. Il dit : " Mon Seigneur ! Prête-moi assistance contre leurs mensonges ! "

40. Dieu dit : " Sous peu ils éprouveront des regrets ".

41. Le cri les a alors saisis pour de vrai, et Nous en avons fait des débris. Arrière aux impies !

42. Après eux Nous avons créé d'autres générations.

43. Nulle communauté ne peut avancer son terme ni le reculer.

44. Nous fîmes ensuite se succéder Nos envoyés. Chaque fois qu'une communauté voyait arriver le sien, ses membres le traitaient d'imposteur. Nous avons ainsi fait périr un peuple après l'autre, et Nous en avons fait des récits légendaires. Arrière à ceux qui ne croient pas !

45. Puis Nous avons envoyé Moïse et son frère Aaron, nantis de Nos signes et d'un pouvoir manifeste,

46. à Pharaon et à ses notables ; mais ceux-ci se sont montrés orgueilleux et pleins d'arrogance.

47. Ils dirent : " Allons-nous ajouter foi à deux mortels semblables à nous et dont le peuple nous est asservi ? "

48. Ils les traitèrent tous deux de menteurs, mais ils furent anéantis.

49. Nous avons donné à Moïse le Livre pour qu'ils puissent être bien dirigés.

50. Nous avons fait du fils de Marie et de sa mère un signe. Nous leur avons donné asile sur une colline paisible où coulait une source.

51. O vous, les Envoyés ! Mangez des bonnes nourritures et agissez vertueusement ! Je sais parfaitement ce que vous faites.

52. Cette communauté, la vôtre, est vraiment une seule et même communauté, et Moi, Je suis votre Seigneur ! Craignez-Moi donc !

53. Mais les hommes se sont divisés en sectes, chaque faction se réjouissant de ce qu'elle détenait.

54. Laisse-les donc pour un temps dans leur confusion.

55. Pensent-ils que les biens et les enfants dont Nous les gratifions

56. sont un encouragement pressant à pratiquer le bien ? Non, ils n'en ont pas conscience.

57. Certes, ceux qui sont pénétrés de la crainte de leur Seigneur,

58. ceux qui croient aux signes de leur Seigneur.

59. Ceux qui n'associent rien à leur Seigneur,

60. Ceux qui donnent ce qu'ils donnent tandis que leurs cœurs frémissent à la pensée de retourner vers leur Seigneur :

61. ceux-là se hâtent vers les bonnes actions et sont les premiers à les accomplir.

62. Nous ne chargeons une âme que selon sa capacité. Auprès de Nous est un Livre (le Coran) qui énonce la Parole de Vérité, et ils ne seront pas lésés.

63. Pourtant leurs cœurs restent à cet égard dans une profonde confusion, et ils ont d'autres occupations auxquelles ils se consacrent,

64. jusqu'au moment où Nous viendrons châtier ceux d'entre eux qui sont prospères et où ils se mettront à crier.

65. Ne criez pas, aujourd'hui, car vous ne serez pas secourus contre Nous.

66. Mes versets vous étaient bien récités, mais vous leur tourniez résolument les talons,

67. enflés d'orgueil et passant la nuit à les dénigrer.

68. Ne prêtent-ils pas attention à la Parole ? N'ont-ils pas reçu ce qui n'avait pas été accordé à leurs ancêtres les plus lointains ?

69. Ne reconnaissent-ils pas leur Envoyé au point de le renier ?

70. Diront-ils qu'il est possédé par des djinns ? Rien de cela ! Il est venu à eux avec la Vérité, mais la plupart d'entre eux méprisent la Vérité.

71. Si la Vérité se pliait à leurs passions, les cieux, la terre et tout ce qui s'y trouve sombreraient dans la corruption. Nous leur avons bien apporté un Rappel (le Coran) qui s'adresse à eux, mais ils se détournent de ce rappel.

72. Craignent-ils que tu leur demandes de te rétribuer ? Mais la rétribution venant de ton Seigneur est meilleure, car Il est le meilleur des dispensateurs.

73. Certes, tu les appelles vers une voie droite,

74. mais ceux qui ne croient pas à la vie dernière s'écartent de cette voie.

75. Même si Nous leur faisions miséricorde et si Nous les délivrions du mal qui les afflige, ils continueraient à marcher aveuglément dans leur rébellion.

76. Nous les avons déjà saisis par le châtiment, mais ils ne se sont pas remis à leur Seigneur et n'ont montré aucune humilité.

77. Il faudra que Nous leur ouvrions une porte donnant sur un châtiment rigoureux. Alors, ils seront plongés dans le désespoir.

78. C'est Lui qui a créé pour vous l'ouïe, la vue et les cœurs. Vous êtes bien peu reconnaissants !

79. C'est Lui qui vous a répandus sur la terre, et c'est vers Lui que vous serez rassemblés.

80. C'est Lui qui fait vivre et qui fait mourir, et c'est à Lui qu'appartient la succession de la nuit et du jour. Ne raisonnez-vous pas ?

81. Au contraire, ils parlent comme parlaient les Anciens,

82. disant : " Voyons ! Lorsque nous serons morts, que nous serons poussière et ossements, se peut-il que nous ressuscitions ?

83. Déjà, nous et nos pères avions jadis reçu cette promesse, mais ce ne sont là qu'affabulations d'Anciens ! "

84. Dis : " A qui donc appartiennent la terre et ceux qui s'y trouvent ? [Dites-le] si vous savez ! "

85. Ils répondront : " A Dieu ! " Dis-leur : " Pourquoi, alors, ne vous souvenez-vous pas ? ".

86. Dis : " Qui est le Seigneur des sept cieux et le Seigneur du Trône immense ? "

87. Ils diront : " C'est Dieu ! " Dis leur : " Pourquoi, alors, ne [Le]craignez-vous pas ? "

88. Dis : " Qui tient en Sa main la Royauté de toute chose, et protège sans qu'on Le protège ? [Dites-le] si vous savez ! "

89. Ils répondront : " C'est Dieu ! " Dis : " Alors, [pour ne pas croire]vous devez être ensorcelés ! "

90. Nous leur avons apporté la Vérité, mais ce sont des menteurs.

91. Dieu n'a pas pris de fils, et il n'y a pas de divinité avec Lui. S'il en était autrement, chaque divinité se targuerait de ce qu'elle aurait créé et les unes seraient plus élevées que les autres. Gloire à Dieu au-dessus de ce qu'ils inventent !

92. Il connaît l'Invisible et le visible ; Il est bien au-dessus de ce qu'ils Lui associent.

93. Dis : " Mon Seigneur ! Si Tu me montrais ce qui leur est promis...

94. mon Seigneur, ne me place pas parmi les iniques ! "

95. Certes, Nous avons le pouvoir de te montrer ce que Nous leur promettons.

96. Repousse le mal par ce qui est meilleur. Nous savons parfaitement ce qu'ils inventent !

97. Dis : " Mon Seigneur ! Je prends refuge en Toi contre les séductions des démons ! "

98. Je prends refuge en Toi, mon Seigneur, pour qu'ils ne se présentent pas à moi ! "

99. Lorsque la mort vient visiter l'un d'eux, il s'écrie : " Mon Seigneur, que l'on me fasse revenir !

100. Peut-être accomplirai-je le bien que j'ai négligé ". Mais non ! Ce n'est là qu'une parole dite par la langue ; mais derrière eux se dresse une barrière jusqu'au Jour où ils seront ressuscités.

101. Ce jour-là, lorsque retentira la trompette, il n'y aura plus entre eux de filiation et ils ne se questionneront plus les uns les autres.

102. Ceux dont les œuvres pèseront lourd, ceux-là seront les bienheureux,

103. et ceux dont la balance sera légère, ceux-là se seront eux-mêmes perdus et demeureront à jamais dans la Géhenne.

104. Le feu consumera leur visage assombri par la douleur.

105. Ne vous a-t-on pas communiqué Mes signes et ne les avez-vous pas traités de mensonges ?

106. Ils diront : " Notre Seigneur, notre misère nous a vaincus et nous étions égarés !

107. Notre Seigneur, sors-nous de la Géhenne, et si nous récidivons nous serons vraiment iniques ! "

108. " Restez-y, dira Dieu, et ne me parlez plus ! "

109. Il y avait un groupe de Mes serviteurs qui disaient : " Notre Seigneur, nous croyons ! Pardonne-nous ! Fais-nous miséricorde ! Tu es le meilleur des miséricordieux ! "

110. Mais vous les avez pris pour objet de vos railleries, oubliant de vous souvenir de Moi tant vous étiez occupés à rire.

111. Certes, aujourd'hui, Je les récompense pour leur patience et ils sont heureux.

112. Dieu dira : " Combien d'années êtes-vous restés sur la terre ? "

113. Ils répondront : " Nous y sommes restés un jour, ou partie d'un jour ; interroge donc ceux qui font le comput ! "

114. Dieu dira : " Vous n'êtes restés que peu de temps ; ah, si vous pouviez savoir !

115. Pensiez-vous que Nous vous aurions créés sans but et que vous ne seriez pas ramenés vers Nous ? "

116. Que Dieu soit exalté, le Roi, la Vérité ! Il n'y a de dieu que Lui, le Seigneur du noble Trône !

117. Quiconque implore avec Dieu une autre divinité dont l'existence ne lui est aucunement prouvée devra en rendre compte à son Seigneur. Certes, il n'y a pas de félicité pour les mécréants !

118. Dis : " Mon Seigneur, pardonne et fais miséricorde ! Tu es le meilleur des miséricordieux ! "


Parole de Dieu révélée à Sayyidina Muhammad, paix et prière soit sur lui, et traduite en français par Jean-Louis Michon. Publié avec l'autorisation AlTafsir.com