Le Saint Coran

Français Arabe
< Sourate précédenteIndex du CoranSourate suivante >

Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Clément.


1. Voici une sourate que Nous avons fait descendre en y formulant des obligations, et dans laquelle Nous avons révélé des signes évidents afin que vous puissiez réfléchir.

2. La fornicatrice et le fornicateur, frappez chacun d'eux de cent coups de fouet. Que la compassion ne vous détourne pas d'appliquer la Loi divine, si vous croyez en Dieu et au Jour dernier. Qu'un groupe de croyants soit témoin de leur châtiment.

3. Le fornicateur n'épousera qu'une fornicatrice ou une associatrice, et la fornicatrice n'épousera qu'un fornicateur ou un associateur. Une telle unon est interdite aux croyants.

4. Ceux qui accusent les femmes honnêtes sans pouvoir produire quatre témoins, punissezles de quatre-vingts coups de fouet et n'acceptez plus jamais leur témoignage : ceux-là sont des pervers,

5. à l'exception de ceux qui, par la suite, se repentent et se réforment. Dieu est, en vérité pardonneur, clément.

6. Quant à ceux qui accusent leurs épouses sans avoir d'autres témoins qu'eux-mêmes, le témoignage de chacun d'eux consistera à témoigner quatre fois devant Dieu qu'ils sont véridiques,

7. et une cinquième fois pour appeler sur eux-mêmes la malédiction de Dieu s'ils ont proféré un mensonge.

8. On détournera le châtiment de la femme si elle prend quatre fois Dieu à témoin que son accusateur a menti,

9. et la cinquième fois appelle sur elle-même la colère de Dieu si le mari a dit vrai.

10. C'est là un effet de la grâce de Dieu et de Sa Miséricorde à votre égard, de Dieu qui accepte le repentir, qui est juste.

11. Ceux qui ont émis une calomnie forment un groupe parmi vous. Ne pensez pas que ce soit là un mal pour vous ; tout au contraire, c'est un bien pour vous. Chaque membre de ce groupe assumera la part du péché qu'il s'est acquise. Quant à celui d'entre eux qui s'est chargé de la plus lourde part, il subira un châtiment terrible.

12. Pourquoi, lorsque l'affaire est parvenue à vos oreilles, les croyants et les croyantes n'ontils pas eu de bonnes pensées et n'ont-ils pas dit : " C'est là une calomnie évidente ! "

13. Si au moins ils avaient produit quatre témoins... Mais puisqu'ils n'ont pas produit de témoins, au regard de Dieu ce sont eux les menteurs.

14. N'eût été la grâce de Dieu et Sa miséricorde sur vous en ce monde et dans l'Autre, un châtiment terrible vous aurait frappés à cause des débordements auxquels vous vous êtes laissés aller

15. en colportant par votre langue et en disant par votre bouche des choses dont vous ne saviez rien. Pour vous il s'agissait d'une bagatelle, alors que pour Dieu la chose est grave.

16. Pourquoi, lorsque vous avez entendu cette calomnie, n'avez-vous pas dit : " Nous ne devons pas nous entretenir d'une telle chose ! Gloire à Toi, c'est une énorme infamie ! "

17. Dieu vous exhorte à ne plus jamais commettre pareille chose si vous êtes croyants !

18. Dieu vous expose clairement les signes. Dieu est omniscient, sage.

19. Ceux qui aiment que la turpitude se propage parmi les croyants subiront un châtiment douloureux en ce monde et dans la vie future. Dieu sait, et vous, vous ne savez pas !

20. N'eût été la grâce de Dieu et Sa miséricorde envers vous...[vous auriez déjà subi le châtiment] Dieu est compatissant, clément.

21. O vous qui croyez ! Ne suivez pas les pas de Satan. A quiconque suit ses pas, Satan ordonne la turpitude et les actions blâmables. Sans la grâce de Dieu sur vous et Sa miséricorde, nul parmi vous ne serait jamais pur. Mais Dieu purifie qui Il veut. Dieu entend et sait tout !

22. Que ceux d'entre vous qui jouissent de la grâce et de l'aisance ne négligent pas de donner à leurs proches, aux pauvres et à ceux qui émigrent dans le chemin de Dieu. Qu'ils excusent et pardonnent : n'aimez-vous pas que Dieu vous pardonne ? Dieu est pardonneur, clément !

23. Ceux qui calomnient des femmes honnêtes, chastes et croyantes seront maudits en ce monde et dans l'Autre ; un châtiment terrible les attend.

24. Le jour où leurs langues, leurs mains et leurs pieds se porteront témoins contre eux au sujet de leurs agissements,

25. ce jour-là, Dieu leur versera leur juste rétribution. Ils sauront alors que Dieu est la Vérité évidente.

26. Les femmes impudiques sont pour les hommes impudiques, et les hommes impudiques sont pour les femmes impudiques. Les femmes vertueuses sont pour les hommes vertueux et les hommes vertueux sont pour les femmes vertueuses. Ceux-ci seront tenus innocents des diffamations lancées contre eux. Le pardon leur est acquis, ainsi qu'une généreuse rétribution.

27. O vous qui croyez ! N'entrez pas dans des maisons qui ne sont pas les vôtres sans annoncer votre présence et sans saluer leurs habitants. Cela est préférable pour vous ; essayez d'y réfléchir !

28. Si vous n'y trouvez personne, n'y pénétrez pas avant qu'on vous l'ait permis. Si l'on vous dit : " Retirez-vous ! ", alors retirez-vous : vous en serez plus purs ! Dieu sait tout ce que vous faites.

29. Aucune faute ne vous est imputable si vous pénétrez [sans vous annoncer]dans des maisons qui ne sont pas habitées où vous savez trouver quelque commodité. Dieu sait ce que vous montrez au grand jour et ce que vous dissimulez.

30. Dis aux croyants de baisser leurs regards et de préserver leur sexe[de toute tentation ou rapport illicite]. Ce sera plus pur pour eux. Certes, Dieu est bien informé de ce qu'ils font.

31. Dis aux croyantes de baisser leurs regards, de préserver leur chasteté, de ne montrer de leurs ornements que ce qui en apparaît nécessairement, de rabattre leur voile sur leur giron, de ne montrer leurs ornements qu'à leur époux, ou à leur père, ou au père de leur époux, ou à leurs fils, ou aux fils de leur époux, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou à leurs dames de compagnie, ou à leurs esclaves, ou à leurs serviteurs mâles incapables d'actes sexuels, ou aux garçons impubères indifférents à la nudité féminine ; [dis-leur encore] de ne pas frapper le sol avec leurs pieds pour laisser entendre qu'elles ont des parures cachées. Et revenez tous à Dieu, ô croyants ! Peut-être atteindrez-vous le bonheur...

32. Mariez ceux d'entre vous qui sont célibataires ainsi que ceux de vos esclaves, hommes ou femmes, qui sont vertueux ; s'ils sont pauvres, Dieu les enrichira par Sa grâce. Dieu est omniprésent, omniscient.

33. Que ceux qui ne trouvent pas à se marier s'efforcent de pratiquer la continence jusqu'à ce que Dieu les enrichisse par Sa grâce. Pour ceux de vos esclaves qui désirent un acte d'affranchissement, rédigez-le si vous reconnaissez leurs mérites, et donnez-leur en prélevant sur les biens que Dieu vous a accordés. Ne contraignez pas vos jeunes esclaves à se prostituer pour que vous en tiriez un profit en ce bas-monde, alors qu'elles désirent rester chastes. Si pourtant on les y oblige, Dieu, en cas de contrainte, est pardonneur, clément.

34. Ainsi faisons-Nous descendre sur vous des versets clairs, des exemples tirés de ceux qui ont vécu avant vous et une exhortation pour ceux qui craignent Dieu.

35. Dieu est la Lumière des cieux et de la terre ! Sa Lumière est semblable à une niche dans laquelle se trouve une lampe. La lampe est placée dans un cristal. Le cristal est pareil à un astre brillant qu'allume un arbre béni, un olivier qui n'est ni d'Orient, ni d'Occident, dont l'huile pourrait presque éclairer sans que le feu la touche. Lumière sur lumière ! Dieu guide vers Sa Lumière qui Il veut. Et Dieu propose aux hommes les paraboles. Et Dieu est parfait connaisseur de toute chose.

36. Dans des maisons que Dieu a permis d'élever et où Il a permis que Son Nom soit invoqué, [on trouve,] célébrant Ses louanges à l'aube et au crépuscule,

37. des hommes que nul négoce et nul troc ne distraient du souvenir de Dieu, de l'accomplissement de la prière et du don de l'aumône. Ils redoutent un Jour où les cœurs et les regards seront bouleversés.

38. Ainsi, Dieu les récompensera au mieux pour ce qu'ils auront accompli et Il augmentera Sa grâce envers eux. Dieu pourvoit sans compter aux besoins de qui Il veut.

39. Les actions de ceux qui mécroient sont semblables à un mirage dans une plaine aride. Celui qui a soif croit voir de l'eau ; mais quand il y arrive, il ne trouve rien ; près de lui, il trouve Dieu qui lui règle fidèlement son compte. Car Dieu est prompt à régler les comptes !

40. De même, elles sont semblables à des ténèbres sur une mer profonde : une vague la recouvre, que vient couvrir une autre vague, que viennent couvrir des nuages. Ce sont des ténèbres amoncelées les unes sur les autres. Si quelqu'un étend sa main, il peut à peine la voir. Celui à qui Dieu ne donne pas de lumière n'a pas de lumière.

41. Ne vois-tu pas que les êtres qui peuplent les cieux et la terre et les oiseaux qui déploient leurs ailes célèbrent la gloire de Dieu ? Chacun d'eux sait Le prier et Le glorifier à sa manière. Et Dieu sait parfaitement ce qu'ils font.

42. Le Royaume des cieux et de la terre appartient à Dieu. Et c'est à Dieu que tout fait retour.

43. Ne vois-tu pas que Dieu pousse les nuages, puis les rassemble et les amoncelle ? Tu vois alors l'ondée sortir de leur sein. Du ciel et des montagnes, Dieu fait descendre la grêle. Il en frappe qui Il veut et Il en préserve qui Il veut. L'éclat de la foudre obnubile presque les regards.

44. Dieu fait alterner la nuit et le jour. Il y a vraiment en cela un enseignement pour les clairvoyants.

45. Dieu a créé d'eau tous les êtres vivants. Parmi eux, certains rampent sur leur ventre, d'autres marchent sur deux pattes, et d'autres sur quatre. Dieu crée ce qu'Il veut. Certes, Dieu est puissant sur toutes choses.

46. Certes, Nous avons fait descendre des signes explicites. Dieu dirige qui Il veut sur une voie droite.

47. Ils disent : " Nous croyons en Dieu et au Prophète, et nous obéissons ". Ensuite, une partie d'entre eux tournent le dos : ceux-là ne sont pas des croyants.

48. Lorsqu'ils sont cités devant Dieu et Son Envoyé pour que celui-ci se prononce sur leurs différends, certains d'entre eux s'esquivent.

49. Or, s'ils avaient le droit pour eux, ils viendraient à lui en confiance.

50. Y a-t-il une maladie dans leurs cœurs ? ou bien doutent-ils ? ou craignent-ils que Dieu les opprime ainsi que Son Envoyé ? Non vraiment, ceux-là sont les iniques !

51. Pour ce qui est des croyants, lorsqu'ils sont cités devant Dieu et Son Envoyé afin que celui-ci se prononce sur leurs différends, ils disent simplement : " Nous avons entendu et nous obéissons ! " Ceux-là sont les bienheureux !

52. Ceux qui obéissent à Dieu et à Son Envoyé, qui redoutent Dieu et le craignent, ceux-là sont les gagnants !

53. Ils jurent par Dieu en des serments solennels que si tu le leur ordonnais ils se mettraient en campagne. Dis : " Ne jurez pas ! Ce qui convient, c'est l'obéissance. Certes, Dieu est bien informé de ce que vous faites ! "

54. Dis : " Obéissez à Dieu et obéissez à l'Envoyé ! " S'ils font volte-face, l'Envoyé n'aura à répondre que de ce dont il a été chargé, et vous aurez à répondre de ce dont vous avez été chargés. Si vous lui obéissez, vous serez bien dirigés ; il n'incombe à l'Envoyé que de proclamer le Message en toute clarté.

55. Dieu a promis à ceux d'entre vous qui croient et pratiquent des œuvres pies d'en faire Ses lieutenants sur la terre, comme Il l'a fait pour ceux qui ont vécu avant eux. Il leur a aussi promis d'établir fermement leur religion, celle qu'il Lui a plu de leur donner, et de faire qu'après avoir vécu la peur ils se sentent en sécurité. Qu'ils M'adorent et ne M'associent rien ! Ceux qui, après cela, mécroiront, ceux-là seront les pervers.

56. Acquittez-vous de la prière, faites l'aumône, et obéissez à l'Envoyé. Peut-être vous serat- il fait miséricorde...

57. Ne pensez pas que les mécréants puissent s'opposer à la puissance de Dieu sur la terre. Leur ultime demeure sera le Feu. Quel détestable lieu de retour !

58. O vous qui croyez ! Que vos esclaves et ceux de vos enfants qui n'ont pas atteint la puberté vous demandent la permission avant d'entrer chez vous, ceci à trois moments : avant la prière de l'aube, lorsque vous retirez vos vêtements pour la chaleur de midi, et après la prière du soir, c'est-à-dire aux trois occasions où votre nudité apparaît. En dehors de cela, il n'y a rien d'inconvenant à ce que les uns et les autres vous vous rendiez visite. Dieu vous expose ainsi les signes. Dieu est omniscient, sage.

59. Quand vos garçons parviennent à la puberté, qu'ils demandent la permission avant d'entrer chez vous, comme le font leurs aînés. Dieu vous expose ainsi Ses signes. Dieu est omniscient, sage.

60. Les femmes qui ont atteint la ménopause et n'espèrent plus le mariage ne commettent pas une faute si elles se mettent en tenue légère sans pour autant exhiber tous leurs ornements ; mais il est préférable pour elles de rester pudiques. Dieu entend et sait tout.

61. Il n'y a rien à reprocher à l'aveugle, ou au boiteux, ou au malade, non plus qu'à vousmêmes si vous mangez ensemble dans vos maisons, ou dans les maisons de vos pères, ou dans les maisons de vos mères, ou dans les maisons de vos frères, ou dans les maisons de vos sœurs, ou dans les maisons de vos oncles paternels, ou dans les maisons de vos tantes paternelles, ou dans les maisons de vos oncles maternels, ou dans les maisons de vos tantes maternelles, ou dans celles dont vous possédez les clés, ou chez votre proche ami ; vous pouvez aussi bien manger à la même table que séparément sans commettre de faute. Mais lorsque vous pénétrez dans des maisons, adressez-vous mutuellement une salutation venant de Dieu, bénie et bonne. C'est ainsi que Dieu vous expose les signes afin que vous puissiez raisonner.

62. Certes, les croyants sont ceux qui croient en Dieu et en Son Envoyé. Lorsqu'ils sont avec lui pour une affaire qui les concerne tous, ils ne se retirent pas avant de lui en avoir demandé la permission. Ceux qui te demandent cette permission sont vraiment ceux qui croient en Dieu et en Son Envoyé. Si d'aucuns te demandent à prendre congé pour une affaire personnelle, donne la permission à ceux que tu veux et implore pour eux le pardon de Dieu. Certes, Dieu est pardonneur, clément.

63. Ne prenez pas l'interpellation que vous adresse l'Envoyé comme un appel que vous vous adresseriez les uns aux autres. Dieu connaît bien ceux d'entre vous qui cherchent à s'esquiver par quelque échappatoire. Que ceux qui contreviennent à Son ordre prennent garde à l'épreuve ou au châtiment douloureux qui les attendent.

64. Ce qui est dans les cieux et sur la terre n'appartient-il pas à Dieu ? Il sait exactement dans quelle situation vous vous trouvez et quel jour vous retournerez à Lui. Alors, Il vous renseignera sur vos actions passées. Et Dieu est parfait connaisseur de toute chose.


Parole de Dieu révélée à Sayyidina Muhammad, paix et prière soit sur lui, et traduite en français par Jean-Louis Michon. Publié avec l'autorisation AlTafsir.com