Le Saint Coran

Français عربية 日本語
< Sourate précédenteIndexSourate suivante >

Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Clément.


1. Yâ. Sîn.

2. Par le sage Coran !

3. Tu es, en vérité, au nombre des envoyés,

4. suivant une voie droite.

5. C'est une Révélation du Tout-Puissant, du Clément,

6. descendue sur toi pour que tu avertisses un peuple dont les ancêtres n'ont pas été avertis parce qu'ils n'en avaient cure.

7. La Parole s'est réalisée contre la plupart d'entre eux, et ils ne croient pas.

8. Certes, Nous avons mis des carcans à leurs cous, jusqu'à leurs mentons, et leurs têtes sont immobilisées.

9. Nous avons placé une barrière devant eux et une barrière derrière eux, et Nous les avons enveloppés de toutes parts de sorte qu'ils ne voient pas.

10. Il leur est indifférent que tu les avertisses ou que tu ne les avertisses pas : ils ne croient pas.

11. Tu n'avertiras que celui qui suit le Rappel et craint le Miséricordieux dans le Mystère. Annonce-lui un pardon et une généreuse récompense.

12. Certes, Nous rendons la vie aux morts et Nous inscrivons leurs pas et leurs traces. Toute chose, Nous l'avons consignée dans un prototype évident.

13. Présente-leur en parabole les habitants de la cité lorsque les envoyés y sont venus,

14. lorsque Nous leur avons envoyé deux messagers et qu'ils les ont traité de menteurs. Nous les avons alors renforcés par un troisième et tous ont dit : " Oui, nous sommes envoyés vers vous ! "

15. " Vous n'êtes que des mortels comme nous ; le Miséricordieux n'a rien révélé du tout, et vous ne faites que mentir ! ", dirent ces gens.

16. " Notre Seigneur sait bien que nous sommes envoyés vers vous ;

17. nous ne sommes chargés que de délivrer le message explicite ".

18. Les autres dirent : " Nous avons tiré de vous un mauvais augure ; si vous ne cessez pas, nous vous lapiderons et vous subirez de notre part un douloureux châtiment ".

19. Les envoyés dirent : " Votre mauvais augure vous accompagne, quand bien même on vous a avertis ; mais vous êtes des transgresseurs ".

20. C'est alors qu'un homme vint en courant des extrémités de la ville et s'écria : " O mon peuple ! Suivez les envoyés !

21. Suivez ceux qui ne vous demandent aucun salaire et qui sont bien dirigés.

22. Pourquoi n'adorerais-je pas Celui qui m'a créé et vers Qui vous serez ramenés ?

23. Prendrais-je des divinités en dehors de Lui ? Si le Miséricordieux me voulait du mal, leur intercession ne me servirait à rien et elles ne me sauveraient pas ;

24. je serais alors manifestement égaré.

25. Mais je crois en votre Seigneur. Ecoutez-moi donc ! "

26. Il lui fut dit : " Entre au Paradis ! " Il dit : " O, si mon peuple pouvait savoir

27. comment mon Seigneur m'a pardonné et m'a placé parmi ceux qui sont honorés ! "

28. Après lui, Nous n'avons pas fait descendre du ciel sur son peuple une armée, ou rien d'autre de ce que Nous pouvons faire descendre.

29. Il n'y eut qu'un seul cri, et ils furent anéantis.

30. Oh ! quelle désolation pour les serviteurs ! Aucun envoyé n'est venu à eux sans qu'ils s'en soient moqués !

31. Ne voient-ils pas combien de générations Nous avons fait périr avant eux ; jamais plus elles ne reviendront chez eux,

32. alors que, tous ensemble, ils comparaîtront devant Nous.

33. Que leur soit un signe la terre morte que Nous faisons revivre et d'où Nous faisons sortir des grains dont ils se nourrissent.

34. Nous y avons placé des jardins de palmiers et de vignes ; Nous y avons fait jaillir des sources

35. afin qu'ils mangent de leurs fruits et des produits de leur travail. Ne seront-ils pas reconnaissants ?

36. Gloire à Celui qui a créé toutes les espèces : les plantes que la terre produit et celles que les hommes font pousser, celles aussi qu'ils ne connaissent pas.

37. Que leur soit un signe la nuit d'où Nous faisons surgir le jour alors qu'ils sont dans les ténèbres,

38. ainsi que le soleil qui chemine vers son lieu de séjour - tel est le décret du Tout- Puissant, de l'Omniscient -,

39. ainsi que la lune à laquelle Nous avons fixé des stations jusqu'à ce qu'elle devienne semblable à la palme desséchée.

40. Il n'est pas donné au soleil de rattraper la lune, ni à la nuit de devancer le jour : chacun d'eux vogue dans son orbite.

41. Que leur soit un signe le fait que Nous ayons porté toute leur descendance sur le vaisseau bien chargé

42. et que Nous ayons créé pour eux de semblables embarcations.

43. Si Nous le voulions, Nous les engloutirions ; ils ne trouveraient alors aucun secours et ils ne seraient sauvés

44. que par une miséricorde venue de Nous et pour une jouissance éphémère.

45. Lorsqu'on leur dit : " Craignez ce qui est devant vous et ce qui est derrière vous ; peutêtre vous sera-t-il fait miséricorde "...

46. Or, nul signe ne leur parvient parmi les signes de leur Seigneur sans qu'ils s'en détournent ;

47. et lorsqu'on leur dit : " Dépensez [en aumônes] une partie de ce que Dieu vous a dispensé ", les mécréants disent aux croyants : " Est-ce à nous de nourrir celui que Dieu nourrirait s'Il le voulait ? Vous ne faites manifestement que vous égarer ! "

48. Ils disent encore : " A quand la réalisation de cette promesse, si vous êtes véridiques ? "

49. Ils n'attendront pas ! Un seul cri les saisira au milieu de leurs querelles.

50. Ainsi, ils ne pourront ni faire leur testament, ni retourner dans leurs familles.

51. On soufflera dans la trompette, et voilà que de leurs tombes ils se précipiteront vers leur Seigneur.

52. " Malheur à nous !, s'écrieront-ils. Qui donc nous a arrachés à nos couches ? C'est là ce que le Miséricordieux avait promis, et les envoyés disaient vrai ! "

53. Il n'y aura qu'un seul cri, et tous comparaîtront devant nous.

54. Ce Jour-là, nulle âme ne sera lésée en rien et vous ne serez rétribués que pour ce que vous aurez œuvré.

55. Ce Jour-là, les hôtes du Paradis seront occupés à se réjouir.

56. Eux et leurs épouses se tiendront sous des ombrages, accoudés sur des lits d'apparat.

57. Ils trouveront là des fruits et tout ce qu'ils demanderont.

58. " Paix ! " Telle sera la parole venue d'un Seigneur clément.

59. Mais vous, les coupables, tenez-vous à l'écart ce Jour-là !

60. O fils d'Adam ! Ne vous ai-je pas engagés à ne pas adorer le Démon -il est, certes, votre ennemi déclaré -

61. et à M'adorer ? C'est là une voie droite.

62. Le Démon a déjà égaré un grand nombre d'entre vous : ne l'avez-vous pas compris ?

63. Voici la Géhenne qui vous a été promise :

64. brûlez-y aujourd'hui pour prix de votre mécréance.

65. Ce Jour-là, Nous apposerons un sceau sur leurs lèvres tandis que leurs mains Nous parleront et leurs pieds témoigneront de ce qu'ils auront accompli.

66. Si Nous le voulions, Nous jetterions un masque sur leurs yeux ; ils s'élanceraient alors à l'envi sur le chemin, mais comment pourraient-ils être clairvoyants ?

67. Et, si Nous le voulions, Nous les fixerions sous d'autres formes aux lieux qu'ils habitent, et ils ne pourraient plus ni partir, ni revenir.

68. Celui dont Nous prolongeons les jours, Nous en amenuisons la stature. Ne raisonnent-ils pas ?

69. Nous ne lui avons pas enseigné la poésie, car elle ne lui sied pas. Le Coran n'est qu'un Rappel, un Livre explicite,

70. afin qu'il avertisse les vivants et que se réalise la sentence contre les mécréants.

71. Ne voient-ils pas que Nous avons créé pour eux, parmi les œuvres sorties de Nos mains, des troupeaux dont ils sont devenus maîtres ?

72. Nous les leur avons soumis : il y en a qui leur servent de montures et il y en a dont ils se nourrissent.

73. Ils en tirent des produits utiles et des breuvages. Ne seront-ils pas reconnaissants ?

74. Ils ont pris des divinités à côté de Dieu dans l'espoir qu'elles les aideront.

75. Elles ne peuvent les secourir, alors que ce sont eux qui forment une armée prête à les servir.

76. Que leur discours ne t'attriste pas ! Nous savons parfaitement ce qu'ils cachent et ce qu'ils divulguent.

77. L'homme ne voit-il pas que Nous l'avons créé d'une goutte de sperme ; et le voilà devenu un querelleur invétéré !

78. Oublieux de sa propre création, il nous lance un trait imagé, disant : " Qui donc fera revivre les ossements lorsqu'ils seront poussière ? "

79. Dis : " C'est Celui qui les a créés une première fois qui les fera revivre. Il sait parfaitement ce qui concerne chaque création.

80. C'est Lui qui, pour vous, a fait jaillir de l'arbre vert le feu dont vous utilisez une flamme.

81. Celui qui a créé les cieux et la terre n'a-t-il pas le pouvoir de créer des choses semblables ? Oui, assurément, car Il est le Créateur par excellence, l'Omniscient.

82. Son Ordre, en vérité, est tel que lorsqu'Il veut une chose, il lui dit " Sois ! " et elle est.

83. Gloire à Celui qui détient en Sa main la Royauté de toute chose et vers Qui vous serez ramenés ! "


Parole de Dieu révélée à Sayyidina Muhammad, paix et prière soit sur lui, et traduite en français par Jean-Louis Michon. Publié avec l'autorisation AlTafsir.com


Iqad al-Himam : Sagesse 5

Rechercher avec insistance ce qui t'es garanti et négliger ce qu'Il attend de toi, témoigne de ton manque...

الخلاصة:

أما مقصد بحثنا من الآية المذكورة، وما سلف ذكره من الحيثيات والملابسات في أصول العقوبات، هو ما يتعلق بسلوك الإنسان فيه، ومدى صُلوحه من فسوده، ومعرفة ارتباط أحوال الإنسان معه، وعلاقة الأحوال بوظائف الأعضاء الظاهرة والباطنة، ومدى تأثرها بالدرجات...