Le Saint Coran

Français Arabe
< Sourate précédenteIndex du CoranSourate suivante >

Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Clément.


1. Hâ. Mîm.

2. C'est une révélation du Miséricordieux, du Clément

3. C'est un Livre dont les versets sont clairement exposés, un Coran arabe destiné à instruire les hommes,

4. une bonne nouvelle et un avertissement. Mais la plupart des gens se détournent et n'écoutent pas.

5. Ils disent : " Nos cœurs sont fermés à ce vers quoi tu nous appelles ; nos oreilles sont bouchées, et entre nous et toi est tendu un voile. Agis donc et, nous aussi, nous agirons ".

6. Dis : " Je ne suis qu'un mortel semblable à vous. Il m'est révélé que votre Dieu n'est autre qu'un Dieu unique. Allez donc droit vers Lui et implorez Son pardon ! " Malheur aux associateurs,

7. ceux qui ne font pas l'aumône et qui nient la vie future.

8. Assurément, ceux qui croient et qui accomplissent des œuvres pies recevront une récompense sans limite.

9. Dis : " Refuserez-vous de croire en Celui qui a créé la terre en deux jours, et Lui donnerez-vous des émules ? C'est Lui, le Seigneur des mondes ! "

10. Il a établi sur la terre des montagnes qui la surplombent. Il l'a bénie et Il y a réparti en quatre jours des nourritures également accessibles pour tous ceux qui en demandent.

11. Il s'est ensuite tourné vers le ciel, qui était une fumée, et Il lui a dit ainsi qu'à la terre : " Venez tous deux, de gré ou de force ! " Ils dirent : " Nous venons de plein gré ! "

12. Il a établi sept cieux en deux jours et Il a révélé à chaque ciel ce qui le concerne. Nous avons orné le ciel le plus proche de luminaires et de gardiens : Tel est le décret du seul Puissant, de l'Omniscient !

13. S'ils se détournent, dis-leur : " Je vous ai menacés d'une foudre semblable à celle qui a frappé les 'Ad et les Thamoud ".

14. Lorsque les envoyés sont venus à eux et leur ont crié, par devant et par derrière : " N'adorez que Dieu ! ", ils ont rétorqué : " Si notre Seigneur l'avait voulu, Il aurait fait descendre des anges ; mais nous, nous ne croyons pas à ce avec quoi vous avez été envoyés ".

15. Quant aux 'Ad, ils se sont injustement enorgueillis sur la terre, disant : " Qui donc est plus redoutable que nous par la force ? " N'ont-ils pas vu que Dieu, qui les a créés, est plus redoutable qu'eux par la force ? Et voilà qu'ils ont nié Nos signes !

16. Nous envoyâmes contre eux un vent impétueux durant des jours néfastes, pour leur faire goûter le châtiment de l'ignominie dans la vie de ce monde. Mais le châtiment de la vie future est plus ignominieux encore, et ils ne seront pas secourus.

17. Quant aux Thamoud, Nous les avons dirigés ; mais ils ont préféré l'aveuglement à la bonne direction. La foudre du châtiment avilissant les a saisis pour prix de ce qu'ils avaient accompli.

18. Nous avons sauvé ceux qui croyaient et qui Nous craignaient.

19. Le Jour où les ennemis de Dieu seront rassemblés pour être conduits dans le Feu, ils iront par groupes.

20. Quand ils y parviendront, leurs oreilles, leurs yeux et leur peau témoigneront contre eux de leurs agissements.

21. Ils diront à leur peau : " Pourquoi as-tu témoigné contre nous ? " Elle répondra : " Dieu nous a fait parler, Lui qui a donné la parole à toute chose, Lui qui vous a créés une première fois et vers Qui vous serez ramenés ".

22. Vous ne pouviez vous cacher au point que ni vos oreilles, ni vos yeux, ni votre peau ne puissent témoigner contre vous, et vous avez pensé que Dieu ignore une bonne partie de vos actions.

23. Telle était la pensée que vous nourrissiez à l'égard de votre Seigneur : elle vous a ruinés et vous vous êtes retrouvés parmi les perdants.

24. Même s'ils font preuve de résignation, le Feu sera leur demeure. Et s'ils demandent une faveur, ils ne sont pas favorisés.

25. Nous leur avons assigné des compagnons qui ont enjolivé à leurs yeux ce qui se trouvait devant eux et derrière eux. Et la sentence qui avait été prononcée à l'égard des communautés de djinns et d'hommes disparues avant eux s'est réalisée contre eux ; comme ils ont été perdants !

26. Les mécréants disent : " N'écoutez pas ce Coran, mais couvrez-le de vos voix ; peut-être aurez-vous le dessus ! "

27. Nous ferons goûter aux mécréants un châtiment rigoureux et Nous les rétribuerons pour ce qu'ils auront commis de pire.

28. Telle est la rétribution des ennemis de Dieu : le Feu. Ils y trouveront la demeure de perpétuité comme punition pour s'être montrés ingrats envers Nos signes.

29. Les mécréants disent : " Notre Seigneur ! Montre-nous, parmi les djinns et les hommes, les deux êtres qui nous ont égarés ; nous les mettrons sous nos talons pour qu'ils soient foncièrement avilis. "

30. En vérité, ceux qui s'écrient : " Notre Seigneur est Dieu ! " et qui persévèrent dans la rectitude, les anges descendent sur eux, disant : " N'ayez crainte, ne vous affligez pas, mais accueillez avec joie la bonne nouvelle du Paradis qui vous a été promis.

31. Nous sommes vos protecteurs dans la vie de ce monde et dans la vie future. Vous y trouverez ce que vos âmes désirent et ce pour quoi vous priez,

32. comme un don de bienvenue de la part de Celui qui pardonne, qui est clément. "

33. Qui donc prononce de plus belles paroles que celui qui implore Dieu, agit vertueusement et s'écrie : " Certes, je suis de ceux qui sont soumis [à la Volonté divine = muslimûn] " ?

34. L'action bonne n'est pas semblable à la mauvaise. Repousse celle-ci par une meilleure : tu verras alors celui qu'une inimitié séparait de toi devenir pour toi un ami chaleureux.

35. C'est là une chose à laquelle n'atteignent que ceux qui exercent la patience, ceux qui ont reçu une faveur insigne.

36. Si en quelque occasion le Démon t'incite à la discorde, cherche refuge en Dieu ; Il est Celui qui entend tout, l'Omniscient.

37. Parmi Ses signes il y a la nuit et le jour, le soleil et la lune. Ne vous prosternez pas devant le soleil, ni devant la lune, mais prosternez-vous devant Dieu qui les a créés, si c'est vraiment Lui que vous adorez.

38. D'aucuns peuvent se montrer orgueilleux, mais ceux qui sont proches de leur Seigneur célèbrent Ses louanges nuit et jour, sans jamais se lasser.

39. C'est un de Ses signes que tu voies la terre nue et désolée ; mais lorsque Nous faisons descendre sur elle l'eau du ciel, elle se ranime et redevient féconde. Certes, Celui qui lui redonne la vie fait aussi revivre les morts. Assurément, Il est puissant sur toute chose.

40. Ceux qui altèrent le sens de Nos signes ne sauraient se cacher de Nous. Vaut-il mieux pour l'homme être jeté dans le Feu ou parvenir en sécurité au Jour de la Résurrection ? Faites ce que vous voulez, Lui voit parfaitement ce que vous faites.

41. Il est des gens qui nient le Rappel lorsqu'il leur parvient. C'est pourtant un Livre précieux.

42. L'erreur ne peut l'atteindre ; c'est une Révélation d'un Seigneur sage et digne de louange.

43. Tout ce qui t'est dit, sans exception, est cela même qui a déjà été dit aux envoyés venus avant toi. Certes, ton Seigneur est le Maître du pardon, comme Il est le Maître d'un châtiment douloureux.

44. Si Nous en avions fait un Coran récité dans une langue étrangère, ils auraient dit : " Si au moins ses versets avaient été clairement exposés ! Et pourquoi une langue étrangère et un [messager] Arabe ? " Dis : " Il est pour les croyants une guidance et une guérison. Ceux qui ne croient pas ont les oreilles bouchées et sont atteints de cécité, comme si on les appelait de très loin.

45. Nous avons donné à Moïse le Livre, mais celui-ci a suscité des controverses. Si une sentence de ton Seigneur n'avait pas déjà été prononcée, leurs différends auraient été réglés ; mais ils sont restés dans un doute profond.

46. Quiconque fait le bien le fait pour lui-même, et quiconque fait le mal le fait contre luimême. Ton Seigneur n'est pas un tyran envers Ses serviteurs.

47. C'est à Lui qu'appartient la connaissance de l'Heure. Nul fruit ne sort de son enveloppe, nulle femelle ne porte ou ne met bas, sans qu'Il le sache. Le Jour où on leur criera : " Où sont Mes associés ? ", ils diront : " Nous Te le déclarons : il n'y a aucun témoin parmi nous ! "

48. Ce qu'ils imploraient auparavant les abandonnera, et ils sentiront alors qu'ils n'ont pas d'échappatoire.

49. L'homme ne se lasse pas d'appeler le bonheur, et si le malheur le touche le voilà désespéré et désemparé.

50. Et si Nous lui faisons goûter quelque miséricorde venue de Nous après qu'un malheur l'a atteint, il s'écrie : " Ceci m'est bien dû ! Je ne pense pas que l'Heure va venir, mais si je suis ramené vers mon Seigneur, je jouirai auprès de Lui de la plus belle récompense ". Nous informerons les mécréants de ce qu'ils auront commis et Nous leur ferons goûter un lourd châtiment.

51. Lorsque Nous comblons l'homme de bienfaits, il se détourne et part de son côté. Mais lorsqu'un mal l'atteint, il se livre à de longues supplications.

52. Dis : " Ne voyez-vous pas [la gravité de votre erreur] si ceci provient de Dieu et que vous n'y croyez pas ? Qui donc est plus égaré que celui qui s'éloigne dans la dissidence ? "

53. Nous leur montrerons Nos signes dans les horizons et en eux-mêmes, jusqu'à ce qu'il leur apparaisse avec évidence que ceci est la Vérité. Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit témoin de toute chose ?

54. Comment peuvent-ils mettre en doute la rencontre avec leur Seigneur ? Lui n'embrasset- il pas toute chose de Sa science ?


Parole de Dieu révélée à Sayyidina Muhammad, paix et prière soit sur lui, et traduite en français par Jean-Louis Michon. Publié avec l'autorisation AlTafsir.com