Le Saint Coran

Français عربية 日本語
< Sourate précédenteIndexSourate suivante >

Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Clément.


1. Hâ. Mîm.

2. Par le Livre évident !

3. En vérité, Nous en avons fait un Coran arabe pour que vous puissiez comprendre.

4. Il réside auprès de Nous dans la Mère du Livre ; il est sublime et source de sagesse.

5. Allons-Nous vous priver du Rappel parce que vous êtes des transgresseurs ?

6. Combien de prophètes n'avons-Nous pas envoyés aux Anciens !

7. Mais aucun prophète n'est venu à eux sans qu'ils l'aient tourné en dérision.

8. Puis Nous avons anéanti des hommes plus puissants que ceux-ci (les Mekkois), mais l'exemple des Anciens a passé [sans qu'ils en tiennent compte].

9. Si tu leur demandes : " Qui a créé les cieux et la terre ? ", ils répondront : " Le Tout- Puissant, l'Omniscient les a créés. "

10. C'est Lui qui, de la terre, a fait pour vous un berceau et y a tracé des chemins afin que vous puissiez être guidés ;

11. c'est Lui qui fait descendre du ciel, avec mesure, une eau grâce à laquelle Nous redonnons vie à une terre morte ; ainsi serez-vous ressuscités !

12. C'est Lui qui a créé tous les couples et qui vous a donné les navires et les bêtes de somme sur lesquels vous montez,

13. pour que vous puissiez vous y tenir à l'aise. Lorsque vous êtes ainsi installés, rappelezvous les bienfaits de votre Seigneur et dites : " Gloire à Celui qui a mis tout cela à notre service, alors que, de nous-mêmes, nous n'y serions pas parvenus.

14. Oui, c'est vers notre Seigneur que nous nous tournons ! ".

15. Mais voici qu'ils prennent des serviteurs de Dieu pour en faire une partie de Lui-même. L'homme est manifestement ingrat !

16. Dieu se serait-il donné des filles parmi les êtres qu'Il a créés, alors qu'à vous Il aurait choisi de donner des fils ?

17. Et pourtant, lorsqu'on annonce à l'un d'entre eux la naissance de ce [une fille] d'où il tire une ressemblance avec le Miséricordieux, son visage s'assombrit et il enrage intérieurement :

18. " Eh quoi !, cet être que l'on élève parmi les colifichets et qui, dans une dispute, ne sait pas s'exprimer clairement !..."

19. Ils considèrent les anges, qui sont les serviteurs du Miséricordieux, comme de sexe féminin. Ont-ils été témoins de leur création ? Leur témoignage sera consigné par écrit, et ils seront interrogés.

20. Ils disent : " Si le Miséricordieux l'avait voulu, nous ne les aurions pas adorés ". De cela, ils ne savent rien et ils ne font que se livrer à des conjectures.

21. Leur aurions-Nous donné, avant celui-ci, un Livre auquel ils se seraient tenus ?

22. Nullement ! Ils disent : " Nous avons trouvé nos pères suivant tous une même voie, et nous nous guidons d'après leurs traces ".

23. C'est un fait : avant toi [ô Muhammad] Nous n'avons envoyé aucun avertisseur dans une cité sans que ceux qui y prospéraient ne disent : " Oui, nous avons trouvé nos pères suivant tous une même voie, et nous marchons sur leurs traces ".

24. Il dit : " Et si je vous apportais une guidance meilleure que celle que vous avez trouvée chez vos pères ? " Ils répondirent : " Nous ne croyons pas au message avec lequel vous avez été envoyés ".

25. Alors, Nous nous sommes vengé d'eux. Vois donc quelle a été la fin de ceux qui criaient au mensonge.

26. " Rappelle toi ! Abraham dit un jour à son père et à son peuple : " Je désavoue ce que vous adorez

27. et n'adore que Celui qui m'a créé, car c'est Lui qui me guide ".

28. Cette parole, Dieu l'a perpétuée chez les descendants d'Abraham, pour qu'ils puissent revenir à Dieu.

29. Bien plus, J'ai accordé à eux et à leurs pères une jouissance éphémère jusqu'à ce que viennent à eux la Vérité et un Envoyé au message clair.

30. Or, quand la Vérité leur parvint, ils dirent : " C'est de la magie, et nous n'y croyons pas ! "

31. Ils dirent encore : " Si seulement on avait fait descendre ce Coran sur un personnage éminent de l'une des deux cités! "

32. Est-ce eux qui répartissent la miséricorde de ton Seigneur ? C'est Nous qui avons réparti entre eux leur nourriture dans la vie de ce monde. Et Nous avons élevé certains d'entre eux de quelques degrés au-dessus des autres afin que les premiers se fassent servir par les autres. Mais la miséricorde de ton Seigneur est meilleure que ce qu'ils amassent.

33. N'était-ce la crainte que les hommes ne se réunissent pour former une seule communauté [de mécréants], Nous aurions garni les maisons de ceux qui ne croient pas au Miséricordieux de terrasses d'argent et d'escaliers pour y accéder.

34. Nous aurions aussi placé dans leurs maisons des portes [d'argent] et des lits de repos sur lesquels s'accouder,

35. ainsi que des ornements d'or. Mais tout cela ne serait que jouissance de la vie de ce monde, alors que la vie dernière, auprès de ton Seigneur, appartient à ceux qui Le craignent.

36. A quiconque se ferme au souvenir du Miséricordieux, Nous assignons un démon, qui devient son proche compagnon.

37. A coup sûr, les démons les détournent du droit chemin alors qu'eux se croient bien guidés,

38. jusqu'au moment où un tel homme vient à Nous et dit [s'adressant à son compagnon] : " Hélas ! Si seulement il y avait eu entre moi et toi la distance qui sépare les deux Orients ! Quel détestable compagnon ! "

39. Mais rien ne vous sera utile, ce Jour-là, puisque vous avez été iniques, et vous partagerez le même châtiment.

40. Et toi, feras-tu entendre le sourd ? Guideras-tu l'aveugle et celui qui est dans un égarement manifeste ?

41. Ou bien Nous t'éloignerons et Nous nous vengerons d'eux,

42. ou bien Nous te montrerons ce que Nous leur avons promis, car Nous avons tout pouvoir sur eux.

43. Tiens-toi fermement à ce qui t'est révélé : vraiment, tu es sur une voie droite !

44. Ceci est un rappel pour toi et pour ton peuple ; bientôt vous serez interrogés.

45. Demande à ceux de Nos messagers que Nous avons envoyés avant toi : avons-Nous établi, à côté du Miséricordieux, une divinité qu'ils devraient adorer ?

46. Nous avons envoyé Moïse, avec Nos signes, à Pharaon et à ses dignitaires. Il leur a dit : " Je suis l'Envoyé du Seigneur des mondes ".

47. Mais lorsqu'il s'est présenté à eux avec Nos signes, ils les ont tourné en dérision,

48. alors même que Nous ne leur montrions aucun signe qui ne fût plus grand que le précédent. Nous leur envoyâmes alors un tourment pour qu'ils viennent à résipiscence.

49. Ils dirent : " O toi, le magicien ! Implore pour nous ton Seigneur en vertu du pacte qu'Il a conclu avec toi. Ainsi nous serons bien guidés ! "

50. Mais à peine avions-Nous écarté d'eux le tourment qu'ils violèrent leurs engagements.

51. Pharaon fit à son peuple cette proclamation : " O mon peuple ! Le royaume d'Egypte ne m'appartient-il pas, avec ces fleuves qui coulent à mes pieds ? Ne le voyez-vous pas ?

52. Ne suis-je pas meilleur que cet homme méprisable qui est à peine capable de s'exprimer ?

53. Que ne lui a-t-on attaché des bracelets d'or, ou que n'est-il venu accompagné par des anges ! "

54. Pharaon rendit son peuple docile, et celui-ci lui obéit ; c'était vraiment un peuple pervers.

55. Mais quand ils eurent provoqué Notre courroux, Nous nous sommes vengé d'eux et Nous les avons noyés tous ensemble.

56. Nous en avons fait une trace du passé et un exemple pour la postérité.

57. Si l'on propose aux gens de ton peuple l'exemple du fils de Marie, ils le rejettent,

58. disant : " Nos divinités ne sont-elles pas meilleures que lui ? " Ils ne te lancent cette réponse que pour discutailler ; de fait, ce sont des gens querelleurs.

59. Lui [Jésus] n'est qu'un serviteur auquel Nous avons accordé Notre grâce et que Nous avons proposé en exemple aux fils d'Israël.

60. Si Nous le voulions, Nous ferions de vous des anges qui seraient lieutenants sur la terre.

61. Il existe, en vérité, une connaissance de l'Heure. Ne la mettez pas en doute, mais suivez- Moi. C'est là un chemin droit !

62. Que le Démon ne vous fasse pas dévier. Il est certes pour vous un ennemi déclaré.

63. Lorsque Jésus vint avec des preuves évidentes, il dit : " Je suis venu à vous avec la sagesse afin de vous éclairer sur plusieurs objets de vos divergences. Craignez Dieu et obéissez-moi !

64. Dieu est, en vérité, mon Seigneur et votre Seigneur. Adorez-Le ! C'est là une voie droite ! "

65. Des divergences s'élevèrent alors entre leurs sectes. Malheur aux iniques à cause du châtiment d'un Jour douloureux !

66. Qu'attendent-ils donc, sinon l'Heure qui viendra les surprendre sans qu'ils l'aient pressentie ?

67. Ce Jour-là, les amis deviendront ennemis les uns des autres, à l'exception de ceux qui craignent Dieu.

68. O Mes serviteurs ! Ce Jour-là vous n'aurez pas à avoir peur et vous ne serez pas affligés,

69. [ni vous, ni] ceux qui croient en Nos signes et qui Nous sont soumis (muslimûn).

70. Entrez au Paradis, vous et vos épouses, pour être rendus heureux !

71. On fera circuler parmi eux des plateaux en or et des coupes ; ils y trouveront tout ce que l'âme peut désirer et ce qui charme les yeux. Vous y demeurerez à jamais.

72. Tel est le Paradis qui vous sera donné en héritage pour prix de vos œuvres passées.

73. Vous y trouverez des fruits abondants dont vous mangerez.

74. Les coupables seront livrés pour toujours au châtiment de la Géhenne

75. qui ne se relâchera jamais pour eux et où ils resteront livrés au désespoir.

76. Nous ne les avons pas traités injustement, mais c'est eux qui ont été iniques.

77. Ils crieront : " O Mâlik! Que ton Seigneur en finisse avec nous ! " Il répondra : " Vous devez rester là ! "

78. Nous sommes venus à vous avec la Vérité, mais la plupart d'entre vous ont de l'aversion pour la Vérité.

79. Ont-ils tramé quelque affaire ? S'il en est ainsi, Nous aussi Nous tramerons !

80. Pensent-ils que Nous n'entendons pas leur secret et leurs apartés ? Bien au contraire ! Et Nos envoyés se tiennent près d'eux et inscrivent.

81. Dis : " Si le Miséricordieux avait un fils, je serais le premier à l'adorer ! "

82. Gloire au Seigneur des cieux et de la terre, le Seigneur du Trône, bien au-dessus de ce qu'ils Lui attribuent !

83. Laisse-les donc à leurs discours frivoles et à leurs jeux, jusqu'à ce qu'ils rencontrent le Jour qui leur a été promis.

84. Il est Celui qui, dans le ciel est un Dieu, et sur la terre est un Dieu. Il est le Sage, l'Omniscient.

85. Béni soit Celui à qui appartient le Royaume des cieux, de la terre, et de ce qui est entre les deux. Il détient la science de l'Heure, et vers Lui vous serez ramenés.

86. Ceux qu'ils invoquent en dehors de Lui n'ont aucun pouvoir d'intercession, à l'exception de ceux qui témoignent par la Vérité et possèdent la connaissance.

87. [ô Muhammad] si tu leur demandes qui les a créés, ils disent : " Allâh ! " Pourquoi, alors, se sont-ils détournés ?

88. " O mon Seigneur, " s'écrie le Prophète, " ce sont des gens qui ne croient pas ! "

89. Alors, écarte-toi d'eux en disant : " Paix ! " Car, en fin de compte, ils sauront.


Parole de Dieu révélée à Sayyidina Muhammad, paix et prière soit sur lui, et traduite en français par Jean-Louis Michon. Publié avec l'autorisation AlTafsir.com


Iqad al-Himam : Sagesse 5

Rechercher avec insistance ce qui t'es garanti et négliger ce qu'Il attend de toi, témoigne de ton manque...

الخلاصة:

أما مقصد بحثنا من الآية المذكورة، وما سلف ذكره من الحيثيات والملابسات في أصول العقوبات، هو ما يتعلق بسلوك الإنسان فيه، ومدى صُلوحه من فسوده، ومعرفة ارتباط أحوال الإنسان معه، وعلاقة الأحوال بوظائف الأعضاء الظاهرة والباطنة، ومدى تأثرها بالدرجات...