Le Saint Coran

Français عربية 日本語
< Sourate précédenteIndexSourate suivante >

Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Clément.


1. Ceux qui mécroient et qui écartent les hommes de Son chemin, Dieu rend vaines leurs actions.

2. Mais ceux qui croient, qui accomplissent des œuvres pies, qui croient à ce qui a été révélé à Muhammad, à ce qui est la Vérité venue de leur Seigneur, Il efface leurs mauvaises actions et Il incline leur pensée vers le bien.

3. Il en est ainsi parce que ceux qui mécroient s'attachent à l'erreur, tandis que ceux qui croient suivent la Vérité de leur Seigneur. Voilà pourquoi Dieu propose aux hommes leur exemple.

4. Lorsqu'au combat vous rencontrez les mécréants, terrassez-les en les frappant sur la nuque et ligotez-les fermement ; plus tard, vous les libérerez ou les échangerez contre une rançon en attendant que la guerre dépose ses fardeaux. Il en est ainsi : si Dieu le voulait, Lui-même en finirait avec eux ; mais Il veut vous éprouver les uns par les autres. Ceux qui seront tués dans le chemin de Dieu, Il ne rendra pas vaines leurs actions.

5. Il les dirigera et Il inclinera leur pensée vers le bien,

6. puis Il les introduira dans le Jardin qu'Il leur a fait connaître.

7. O vous qui croyez : si vous aidez Dieu, Il vous aidera et Il affermira vos pas.

8. Puissent les mécréants périr, et que Dieu rende vaines leurs œuvres !

9. Il en sera ainsi à cause de l'aversion qu'ils ont éprouvée pour ce que Dieu a révélé. Et Il rendra stériles leurs œuvres.

10. N'ont-ils pas parcouru la terre et vu quelle a été la fin de ceux qui ont vécu avant eux ? Dieu les a exterminés, et voici que la même fin attend les mécréants.

11. Il en est ainsi parce que Dieu est le protecteur des croyants, alors que les mécréants n'ont pas de protecteur.

12. Certes, Dieu fera entrer ceux qui auront cru et qui auront accompli des œuvres pies dans des Jardins sous lesquels coulent les fleuves. Quant aux mécréants, ils jouissent des biens de ce monde et mangent comme mangent les bêtes, mais leur demeure sera le Feu.

13. Combien de cités, plus redoutables en force que ta cité, celle qui t'a expulsé, n'avons- Nous pas détruites. Et personne n'est venu les secourir.

14. Est-ce que celui qui s'en tient à l'évidence fournie par son Seigneur est semblable à celui dont les mauvaises actions sont faussement embellies à ses yeux, et à ceux qui suivent leurs passions ?

15. Voici comment se présente le Jardin promis à ceux qui craignent Dieu : il est traversé par des fleuves dont l'eau est incorruptible, des fleuves de lait au goût inaltérable, des fleuves de vin délicieux à boire, des fleuves de miel pur. Ils y trouvent aussi toutes sortes de fruits et le pardon de leur Seigneur. En sera-t-il de même pour ceux qui demeureront à jamais dans le Feu et seront abreuvés d'une eau bouillante qui leur déchirera les entrailles ?

16. Il y a parmi eux des gens qui te prêtent l'oreille ; mais à peine t'ont-ils quitté qu'ils vont dire à ceux qui ont reçu la science : " Que vient-il de raconter ? " Tels sont les hommes sur les cœurs desquels Dieu a apposé un sceau et qui suivent leurs passions.

17. Quant à ceux qui suivent la bonne direction, Dieu augmente leur Guidance et Il leur inspire une crainte révérencielle.

18. Attendent-ils que l'Heure les prenne au dépourvu ? Déjà ses prémisses sont arrivées ; mais quand elle sera là, à quoi donc leur servira le rappel qui leur a été adressé ?

19. Sache qu'en vérité, il n'y a de divinité que Dieu ! Demande pardon pour ton péché, pour les croyants et les croyantes. Dieu connaît vos vicissitudes et votre lieu de repos.

20. Ceux qui croient disent : " Puisse une sourate être révélée ! " Mais il suffit que soit révélée une sourate péremptoire dans laquelle il est fait mention du combat, pour que tu voies ceux dont les cœurs sont malades te regarder comme celui qui défaille à l'approche de la mort. Leur seraient cependant plus profitables

21. l'obéissance et un langage bienséant. Lorsque l'affaire est décidée, il vaudrait mieux pour eux qu'ils soient sincères envers Dieu.

22. Si vous vous détournez, ne serez-vous pas capables de semer la corruption sur la terre et de rompre vos liens du sang ?

23. Tels sont ceux que Dieu a maudits, qu'Il a rendus muets, et dont Il a aveuglé le regard.

24. Ne méditeront-ils pas sur le Coran, à moins que leurs cœurs ne soient verrouillés ?

25. Ceux qui sont revenus sur leurs pas après que la Guidance leur eut été clairement exposée ont été abusés par le Démon, qui leur a donné de faux espoirs.

26. Il en est ainsi parce qu'ils disent à ceux qui éprouvent de l'aversion pour ce que Dieu a révélé : " Nous allons vous obéir en certaines choses ". Mais Dieu connaît leurs pensées secrètes.

27. Que feront-ils lorsque les anges viendront leur ôter la vie et les frapperont au visage et sur le dos ?

28. Il en sera ainsi parce qu'ils suivent ce qui courrouce Dieu et qu'ils éprouvent de l'aversion pour ce qu'Il agrée. Aussi a-t-Il rendu vaines leurs œuvres.

29. Ceux dont les cœurs sont malades pensent-ils que Dieu ne mettra pas au grand jour leur malveillance ?

30. Si Nous voulions, Nous te les montrerions sous leur vrai jour en sorte que tu les reconnaîtrais à leurs marques, et tu les reconnaîtrais à la fausseté de leur langage. Et Dieu connaît vos actions !

31. Nous vous éprouverons afin de connaître ceux de vous qui mènent le combat et qui sont patients et afin de tester votre réputation.

32. Oui, ceux qui mécroient, qui détournent leurs semblables du chemin de Dieu, qui se sont séparés du Prophète après que la bonne Guidance leur eut été clairement exposée, ceux-là ne nuisent en rien à Dieu et Il rendra stériles leurs œuvres.

33. O vous qui croyez, obéissez à Dieu et obéissez au Prophète ! Ne rendez pas vaines vos œuvres !

34. En vérité, ceux qui mécroient, qui détournent leurs semblables du chemin de Dieu et qui, ensuite, meurent dans la mécréance, Dieu ne leur pardonnera pas.

35. Ne faiblissez pas, n'appelez pas la paix alors que vous êtes les plus forts et que Dieu est avec vous : Il ne vous privera pas du fruit de vos œuvres.

36. La vie de ce monde n'est que jeu et frivolité. Si vous croyez et craignez Dieu, Il vous donnera votre récompense et ne vous demandera pas vos richesses.

37. S'Il vous les demandait et vous pressait, vous vous montreriez avares. Alors, il mettrait au grand jour votre malveillance.

38. C'est bien vous qui êtes appelés à dépenser dans le chemin de Dieu ; mais il y a parmi vous des avares. Or, celui qui est avare n'est avare qu'à son propre détriment. Dieu est le Riche et vous êtes les pauvres. Si vous tournez le dos, Il mettra un autre peuple à votre place, et ces gens ne vous ressembleront pas.


Parole de Dieu révélée à Sayyidina Muhammad, paix et prière soit sur lui, et traduite en français par Jean-Louis Michon. Publié avec l'autorisation AlTafsir.com


Iqad al-Himam : Sagesse 5

Rechercher avec insistance ce qui t'es garanti et négliger ce qu'Il attend de toi, témoigne de ton manque...

الخلاصة:

أما مقصد بحثنا من الآية المذكورة، وما سلف ذكره من الحيثيات والملابسات في أصول العقوبات، هو ما يتعلق بسلوك الإنسان فيه، ومدى صُلوحه من فسوده، ومعرفة ارتباط أحوال الإنسان معه، وعلاقة الأحوال بوظائف الأعضاء الظاهرة والباطنة، ومدى تأثرها بالدرجات...