Le Saint Coran

Français عربية 日本語
< Sourate précédenteIndexSourate suivante >

Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Clément.


1. Certes, Nous t'avons accordé une victoire éclatante

2. afin que Dieu te pardonne tes péchés, les anciens comme les plus récents, qu'Il parachève la grâce dont Il te comble, qu'Il te dirige sur la voie droite,

3. et afin que Dieu te prête un secours puissant.

4. C'est Lui qui a fait descendre l'influence bénissante (sakîna) dans le cœur des croyants afin que leur foi grandisse toujours davantage - à Dieu appartiennent les armées des cieux et de la terre, et Dieu est omniscient, sage -,

5. afin aussi d'introduire les croyants et les croyantes dans des Jardins sous lesquels coulent les fleuves et dans lesquels ils demeureront à jamais, et afin aussi d'effacer leurs mauvaises actions. C'est là, auprès de Dieu, un bonheur insigne.

6. Il punira les hypocrites, hommes et femmes, les associateurs, hommes et femmes, qui entretiennent de mauvaises pensées sur Dieu. Un sort malheureux les attend ! Dieu se courrouce contre eux, Il les maudit et Il leur prépare la Géhenne. Quel détestable lieu de retour !

7. A Dieu appartiennent les armées des cieux et de la terre. Dieu est puissant et sage !

8. Certes, Nous t'avons envoyé comme témoin, comme annonciateur de la bonne nouvelle et comme avertisseur,

9. afin que vous croyiez en Dieu et en Son Envoyé, que vous L'honoriez, que vous Le vénériez et que vous Le glorifiez à l'aube et au crépuscule.

10. En vérité, ceux qui te prêtent un serment d'allégeance ne font que prêter serment à Dieu. La main de Dieu est au-dessus de leurs mains. Quiconque est parjure se parjure luimême. Mais quiconque est fidèle à l'engagement pris envers Dieu, Il lui accordera une récompense magnifique.

11. Ceux des Bédouins qui sont restés en arrière te diront : " Nos richesses et nos familles nous ont accaparés ; demande pardon pour nous ! " Ils disent avec leurs langues ce qui n'est pas dans leurs cœurs. Dis : " Qui donc pourrait vous aider en quoi que ce soit contre Dieu, dès lors que Lui vous voudrait un mal ou vous voudrait un bien ? " Sachezle, Dieu est parfaitement instruit de ce que vous faites.

12. De fait, vous avez pensé que le Prophète et les croyants ne retourneraient jamais parmi les leurs, et cette pensée a séduit vos cœurs ; c'était pourtant une mauvaise pensée et vous avez été indignes.

13. Que celui qui ne croit pas en Dieu et en Son Envoyé sache que Nous avons préparé une fournaise pour les mécréants.

14. A Dieu appartient le Royaume des cieux et de la terre. Il pardonne à qui Il veut et Il châtie qui Il veut. Dieu est celui qui pardonne, Il est clément.

15. Ceux qui sont restés en arrière diront, quand vous vous mettrez en marche pour vous emparer du butin : " Laissez-nous vous suivre ! " Ils voudraient pouvoir changer la Parole de Dieu. Dis : " Non, vous ne nous suivrez pas : c'est ce que Dieu a dit auparavant. " Ils rétorqueront : " Pas du tout ! Vous êtes jaloux de nous ". En fait, ce sont eux qui ne raisonnent guère.

16. Dis à ceux des Bédouins qui sont restés en arrière : " Vous serez bientôt appelés à combattre des peuples très puissants jusqu'à ce qu'ils se soumettent à Dieu [= embrassent l'Islam]. Si vous obéissez, Dieu vous donnera une belle récompense ; mais si vous tournez le dos comme vous l'avez fait auparavant, Il vous infligera un châtiment douloureux ".

17. Il n'y a nulle faute pour l'aveugle, et nulle faute pour le boiteux, et nulle faute pour le malade [qui s'abstiennent de combattre]. Quiconque obéit à Dieu et à Son Envoyé, Dieu le fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les fleuves, mais à quiconque tourne le dos, Il infligera un châtiment douloureux.

18. Dieu a été satisfait des croyants lorsqu'ils t'ont fait allégeance sous l'arbre. Il a su ce qui était dans leurs cœurs. Il a fait descendre sur eux l'influence bénissante et Il les a récompensés par une proche victoire

19. et par l'abondant butin dont ils se sont emparés. Dieu est puissant, sage.

20. Dieu vous avait promis que vous vous empareriez d'un butin abondant. Il a hâté pour vous la conclusion de cette affaire ; Il a écarté de vous les mains de ces gens afin que cela soit un signe pour les croyants et serve à vous guider sur une voie droite.

21. Une autre chose qui n'était pas en votre pouvoir, Il l'a étreinte dans Son pouvoir. Dieu est puissant sur toute chose.

22. Si les mécréants vous avaient combattus, ils auraient pris la fuite et n'auraient trouvé ni protecteur, ni secoureur.

23. Telle est la coutume de Dieu, qui était déjà en vigueur auparavant. Tu ne trouveras dans la coutume de Dieu aucun changement.

24. C'est Lui qui a écarté leurs mains de vous et d'eux vos mains dans la vallée de la Mekke, après vous avoir donné l'avantage sur eux. Dieu voit très clairement ce que vous faites !

25. Ce sont eux, les mécréants, qui vous ont barré l'accès à la Mosquée sacrée et qui ont empêché les oblations de parvenir au lieu du sacrifice. S'il n'y avait eu, mêlés à eux, des hommes croyants et des femmes croyantes inconnus de vous que vous risquiez de piétiner à votre insu - crime qui vous aurait valu une honte imméritée, mais Dieu introduit qui Il veut dans Sa miséricorde - et si, par contre, les groupes s'étaient clairement séparés, Nous aurions infligé aux mécréants un châtiment douloureux.

26. Tandis que les mécréants entretenaient dans leur cœur la fureur - la fureur de l'Ignorance -, Dieu fit descendre Son influence bénissante sur Son Envoyé et sur les croyants, et Il leur imposa une parole de piété parce qu'ils en étaient dignes et prêts à la recevoir. Dieu connaît parfaitement toute chose !

27. Dieu a bien confirmé à Son Envoyé la vérité de sa vision. " Vous pénétrerez donc dans la Mosquée sacrée, si Dieu le veut, en sécurité, la tête rasée et les cheveux coupés, et vous serez sans crainte. " Car Dieu sait ce que vous ne savez pas, et Il vous a réservé une victoire proche.

28. C'est Lui qui a dépêché Son Envoyé avec la bonne guidance et la religion de Vérité pour la faire prévaloir sur la religion toute entière. Et Dieu suffit comme Témoin !

29. Muhammad est l'Envoyé de Dieu. Ses compagnons sont sévères envers les mécréants, compatissants entre eux. Tu les vois inclinés, prosternés, recherchant la grâce de Dieu et Sa satisfaction. Leurs visages sont marqués par les traces de leurs prosternations. Voici à quoi ils sont comparés dans la Tora et dans l'Evangile : ils sont semblables au grain qui fait sortir sa pousse, puis il devient robuste, il grossit, il se dresse sur sa tige. Le semeur est saisi d'admiration, alors que les mécréants en sont irrités. Dieu a promis à ceux d'entre eux qui croient et qui accomplissent des œuvres pies un pardon et une récompense magnifique.


Parole de Dieu révélée à Sayyidina Muhammad, paix et prière soit sur lui, et traduite en français par Jean-Louis Michon. Publié avec l'autorisation AlTafsir.com


Iqad al-Himam : Sagesse 5

Rechercher avec insistance ce qui t'es garanti et négliger ce qu'Il attend de toi, témoigne de ton manque...

الخلاصة:

أما مقصد بحثنا من الآية المذكورة، وما سلف ذكره من الحيثيات والملابسات في أصول العقوبات، هو ما يتعلق بسلوك الإنسان فيه، ومدى صُلوحه من فسوده، ومعرفة ارتباط أحوال الإنسان معه، وعلاقة الأحوال بوظائف الأعضاء الظاهرة والباطنة، ومدى تأثرها بالدرجات...