Le Saint Coran

Français Arabe
< Sourate précédenteIndex du CoranSourate suivante >

Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Clément.


1. Par l'étoile lorsqu'elle disparaît !

2. Votre compagnon n'est pas égaré et il n'est pas dans l'erreur ;

3. il ne parle pas par caprice.

4. Il s'agit uniquement d'une révélation reçue

5. que lui a fait connaître Celui dont la force est puissante,

6. qui possède la clairvoyance. Il était assis en majesté,

7. se tenant à l'horizon suprême.

8. Puis Il s'approcha et demeura suspendu.

9. Il se trouvait alors à la distance de deux arcs, ou plus près encore,

10. et Il révéla alors à Son serviteur ce qu'Il lui révéla.

11. Le cœur n'a pas menti sur ce qu'il a vu.

12. Mettrez-vous donc en doute ce qu'il voit ?

13. Il l'a vu, en vérité, lors d'une autre révélation,

14. près du jujubier de la limite,

15. là où se trouve le Jardin de la Demeure,

16. au moment où le jujubier est enveloppé par ce qui le couvre.

17. Son regard ne s'est pas détourné et n'a pas été abusé.

18. Il a vu, en vérité, le plus grand des signes de son Seigneur.

19. Avez-vous considéré al-Lât et al-'Uzzâ,

20. et l'autre, Manât, la troisième ?

21. Le mâle serait-il pour vous, et pour Lui, la femelle ?

22. Ce serait là un partage inique !

23. Ce ne sont vraiment là que des noms que vous et vos pères leur avez attribués, sans que Dieu leur ait accordé un pouvoir quelconque. Ils ne font que suivre des conjectures et ce qui passionne les âmes, alors que la Guidance de leur Seigneur leur est parvenue.

24. L'homme obtiendra-t-il ce qu'il désire ?

25. La vie dernière, comme la première, appartient à Dieu.

26. Que d'anges dans les cieux dont l'intercession sera inutile, sinon après que Dieu l'aura permis, en faveur de qui Il voudra et de celui dont Il sera satisfait.

27. Ceux qui ne croient pas en la vie future donnent aux anges des noms de femmes,

28. alors qu'ils n'en savent rien. Ils ne font que suivre des conjectures, mais la conjecture ne sert à rien face à la Vérité.

29. Ecarte-toi donc de celui qui tourne le dos à Notre rappel et qui ne désire rien d'autre que la vie de ce monde.

30. C'est là toute la portée de leur science ! Certes, ton Seigneur sait parfaitement qui s'égare hors de Son chemin et Il sait parfaitement qui est bien dirigé.

31. A Dieu appartient tout ce qui existe dans les cieux et sur la terre afin qu'Il rétribue selon leurs oeuvres ceux qui agissent mal et qu'Il rétribue par une belle récompense ceux qui font le bien.

32. A ceux qui évitent les péchés majeurs et les turpitudes, et qui ne commettent que des fautes légères ton Seigneur accorde largement Son pardon. Il vous connaît parfaitement dès qu'Il vous a produits de la terre et lorsque vous êtes encore des embryons dans le ventre de vos mères. Ne vous croyez pas purs ; Dieu connaît mieux ceux qui Le craignent.

33. As-tu vu celui qui a tourné le dos,

34. qui a peu donné et s'est durci ?

35. Possède-t-il la science du mystère jusqu'à être voyant ?

36. N'a-t-il pas été informé de ce que contiennent les pages de Moïse

37. et celles d'Abraham le très fidèle ?

38. A savoir ceci : que nul porteur de charge n'aura à porter le fardeau d'un autre,

39. et que l'homme n'aura que le fruit de ses efforts ;

40. que son effort sera reconnu à la longue

41. et qu'il recevra ensuite la plus équitable des récompenses ;

42. qu'à ton Seigneur revient le terme final ;

43. que c'est Lui qui fait rire et fait pleurer ;

44. que c'est Lui qui fait mourir et qui fait vivre ;

45. que c'est Lui qui crée le couple, mâle et femelle,

46. d'une goutte de semence lorsqu'elle est émise ;

47. que c'est à Lui qu'incombe la seconde création ;

48. que c'est Lui, en vérité, qui accorde richesse et bien-être ;

49. qu'Il est le Seigneur de Sirius ;

50. qu'Il a détruit les anciens 'Ad

51. et anéanti les Thamoud,

52. de même qu'avant eux, le peuple de Noé qui comptait parmi les plus iniques et les plus rebelles.

53. La cité renversée, c'est Lui qui l'a détruite,

54. qui l'a recouverte de ce qui la recouvre.

55. Lequel des bienfaits de ton Seigneur voudrais-tu contester ?

56. Voici un avertisseur de la lignée de ceux d'autrefois.

57. Celle (l'Heure) qui doit approcher s'approche.

58. Nul, en dehors de Dieu, ne peut en dévoiler la venue.

59. Vous étonnez-vous de ces paroles,

60. vous font-elles rire et non pas pleurer,

61. et vous laissent-elles insensibles ?

62. Prosternez-vous donc devant Dieu et adorez-Le...


Parole de Dieu révélée à Sayyidina Muhammad, paix et prière soit sur lui, et traduite en français par Jean-Louis Michon. Publié avec l'autorisation AlTafsir.com