Le Saint Coran

Français Arabe
< Sourate précédenteIndex du CoranSourate suivante >

Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Clément.


1. Dieu a entendu les propos de celle qui discutait avec toi au sujet de son époux, et qui se plaignait à Dieu. Dieu a entendu votre conversation. Certes, Dieu entend tout et voit tout.

2. Certains d'entre vous répudient leurs femmes en disant : " Sois pour moi comme le dos de ma mère ! " ; pourtant, elles ne sont pas leurs mères ! Ne sont leurs mères que celles qui les ont enfantés ; ils prononcent donc des paroles détestables et mensongères. Mais Dieu est indulgent, pardonneur.

3. Ceux qui répudient leurs femmes en disant qu'elles sont devenues pour eux comme leur mère et qui voudraient ensuite revenir sur leurs paroles devront affranchir un esclave avant de pouvoir reprendre la cohabitation. C'est là une injonction qui vous est adressée. Et Dieu est instruit de tout ce que vous faites.

4. Pour celui qui ne trouve pas [à s'acquitter de cette façon], qu'il jeûne durant deux mois consécutifs avant de reprendre la cohabitation. Et pour celui qui ne pourrait pas jeûner, qu'il nourrisse soixante pauvres. Il en est ainsi pour que vous croyiez en Dieu et en Son Envoyé. Telles sont les règles fixées pas Dieu. Pour les mécréants, un châtiment douloureux les attend.

5. Nul doute que ceux qui s'opposent à Dieu et à Son Envoyé seront abaissés comme l'ont été ceux qui les ont précédés. Nous avons déjà fait descendre des signes évidents, et les mécréants subiront un châtiment avilissant.

6. Un jour, Dieu les ressuscitera tous et les instruira de ce qu'ils ont fait. Dieu aura fait le compte de leurs oeuvres alors qu'eux les auront oubliées. Dieu est témoin de toute chose.

7. Ne vois-tu pas que Dieu sait ce qu'il y a dans les cieux et ce qu'il y a sur la terre ? Jamais trois individus ne s'entretiennent sans qu'Il soit le quatrième ; s'ils sont cinq, Il est le sixième. Quel que soit leur nombre, plus ou moins grand, Il est avec eux partout où ils se trouvent ; puis, le jour de la Résurrection , Il les instruira de ce qu'ils ont fait. En vérité, Dieu est connaissant de toute chose !

8. N'as-tu pas vu ceux auxquels on avait interdit les palabres secrètes ? Ils sont revenus à ce qui leur avait été interdit et ils tiennent des conciliabules pour s'exhorter mutuellement au péché, aux transgressions et à la désobéissance envers l'Envoyé. Lorsqu'ils t'abordent, ils te saluent en des termes qui ne sont pas ceux que Dieu utilise pour te saluer. Intérieurement, ils se disent : " Pourquoi Dieu ne nous punit-Il pas à cause de nos paroles ? " La Géhenne leur suffira ; ils en goûteront l'ardeur ; quel détestable lieu de retour !

9. O vous qui croyez ! Lorsque vous participez à des palabres, ne vous exhortez pas au péché, aux transgressions et à la désobéissance envers l'Envoyé ! Entretenez-vous de bonté et de piété. Craignez Dieu devant Qui vous serez rassemblés !

10. La palabre n'est qu'un moyen employé par le Démon pour affliger les croyants. Mais il ne peut en rien leur nuire sans la permission de Dieu. Que les croyants s'en remettent donc à Dieu !

11. O vous qui croyez ! Quand on vous dit : " Faites de la place ! ", dans les assemblées, faites-le ! ; Dieu fera une place pour vous ! Et quand on vous dit : " Levez-vous ! ", faites-le ! ; Dieu élèvera de plusieurs degrés ceux d'entre vous qui croient et ceux qui ont reçu la science. Car Dieu est instruit de tout ce que vous faites.

12. O vous qui croyez ! Lorsque vous allez vous entretenir avec le Prophète, faites précéder cet entretien d'une aumône ; vous vous en trouverez meilleurs et plus purs. Mais si vous ne trouvez pas [de quoi faire l'aumône], sachez que Dieu est pardonneur, clément !

13. Est-ce une crainte qui vous retient de faire l'aumône avant votre entretien ? Alors, si vous ne la faites pas et que Dieu accueille votre repentir, accomplissez la prière, acquittez-vous de l'aumône légale et obéissez à Dieu et à Son Envoyé. Car Dieu est instruit de tout ce que vous faites.

14. N'as-tu pas vu ceux qui ont pris pour protecteurs des gens contre lesquels Dieu est courroucé, et qui ne sont ni des vôtres, ni des leurs ? Ils prononcent de faux serments, et ils le savent.

15. Dieu leur a préparé un terrible châtiment parce que leurs agissements sont détestables.

16. Ils prennent leurs serments comme manteau et détournent les hommes du chemin de Dieu. Un châtiment avilissant les attend.

17. Ni leurs richesses, ni leurs enfants ne leur seront de quelque utilité contre Dieu. Ceux-là sont les hôtes du Feu ; ils y demeureront à jamais.

18. Le Jour où Dieu les ressuscitera tous, ils Lui feront des serments comme ils vous en ont fait, pensant s'être assurés d'un appui solide. Mais il n'en est rien, car ce sont eux les menteurs !

19. Le Démon les a subjugués et leur a fait oublier le Rappel de Dieu. Ce sont les partisans du Démon. O ! les partisans du Démon ne sont-ils pas les malheureux perdants ?

20. Certes, ceux qui s'opposent à Dieu et à Son Envoyé, ceux-là seront parmi les plus avilis.

21. Dieu a décrété : " Moi et Mes envoyés, nous ne pouvons que vaincre ! " Dieu est fort, puissant !

22. Tu ne trouveras personne, parmi les gens qui croient en Dieu et au Jour dernier, qui témoigne de l'affection à ceux qui s'opposent à Dieu et à Son Envoyé, même s'il s'agit de leurs pères, de leurs fils, de leurs frères ou de membres de leur clan. Ces gens-là, Dieu a inscrit la foi dans leurs cœurs et Il les a fortifiés par un Esprit venant de Lui. Il les fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les fleuves et où ils demeureront à jamais. Dieu est satisfait d'eux, et ils sont satisfaits de Lui. Ce sont là les partisans de Dieu. O ! les partisans de Dieu ne sont-ils pas les heureux gagnants ?


Parole de Dieu révélée à Sayyidina Muhammad, paix et prière soit sur lui, et traduite en français par Jean-Louis Michon. Publié avec l'autorisation AlTafsir.com