Le Saint Coran

Français Arabe
< Sourate précédenteIndex du CoranSourate suivante >

Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Clément.


1. Tout ce qui est dans les cieux et tout ce qui est sur la terre glorifie Dieu. Il est l'Omnipotent, le Sage.

2. C'est Lui qui a fait sortir de leurs demeures, lors du premier rassemblement, ceux des Gens du Livre qui avaient fait preuve de mécréance. Vous ne pensiez pas qu'ils sortiraient, et eux s'imaginaient que leurs forteresses les protègeraient contre Dieu. Mais Dieu les a saisis par où ils ne s'y attendaient pas, et Il a jeté l'effroi dans leur cœurs. Ils ont démoli leurs maisons avec leurs propres mains et avec celles des croyants. Tirez-en une leçon, vous qui êtes clairvoyants !

3. Si Dieu n'avait pas décrété leur bannissement, Il les aurait certainement châtiés en ce monde ; mais dans l'autre monde les attend le châtiment du Feu.

4. Il en est ainsi, parce qu'ils ont fait scission avec Dieu et Son Envoyé. A quiconque fait scission avec Lui, Dieu réserve un châtiment terrible.

5. Les palmiers que vous avez coupés, comme ceux que vous avez laissés debout l'ont tous été avec la permission de Dieu et pour confondre les pervers.

6. Quant au butin pris sur eux, que Dieu octroie à Son Envoyé, vous n'avez fourni ni chevaux, ni montures pour y avoir droit. Dieu donne pouvoir à Ses envoyés sur qui Il veut. Dieu est puissant sur toute chose !

7. Le butin pris sur les habitants des cités, que Dieu octroie à Son Envoyé, est destiné à Dieu et à l'Envoyé, ainsi qu'aux proches parents, aux orphelins, aux pauvres, au voyageur, et il ne doit pas être partagé avec ceux d'entre vous qui sont riches. Ce que l'Envoyé vous donne, prenez-le, et renoncez à ce dont il vous écarte. Certes, Dieu châtie sévèrement !

8. [Le butin est destiné] aux Emigrés (Muhâjirûn) pauvres, qui ont été expulsés de leurs maisons et privés de leurs biens en cherchant à obtenir la grâce de Dieu et Sa satisfaction et en prêtant assistance à Dieu et à Son Envoyé. Ceux-là sont des gens sincères !

9. Quant à ceux (les Auxiliaires - Ansâr - de Médine) qui s'étaient établis avant eux dans cette cité (Médine) et dans la foi, ils aiment ceux qui ont émigré vers eux et ne trouvent dans leurs cœurs nul motif d'envie pour ce qui a été donné à ces émigrés. Ils les préfèrent à eux mêmes, même si l'indigence les a frappés. Quiconque prend garde à sa propre avidité... ceux-là sont les bienheureux !

10. Quant à ceux qui sont venus après les Emigrés, ils disent : " Notre Seigneur ! Pardonnenous ainsi qu'à ceux de nos frères qui nous ont précédés dans la foi. Ne mets dans nos cœurs aucune rancœur envers ceux qui croient. Notre Seigneur ! Tu es, en vérité, compatissant, clément !

11. Ne vois-tu pas les hypocrites, comment ils disent à ceux de leurs frères qui sont devenus mécréants parmi les Gens du Livre : " Si vous êtes expulsés, nous partirons avec vous et nous n'obéirons jamais à quiconque s'en prendrait à vous. Si l'on vous attaque, nous vous porterons secours ". Mais Dieu est témoin qu'ils sont menteurs !

12. Si les Gens du Livre sont expulsés, les hypocrites ne partiront pas avec eux. Si on les attaque, ils ne leur porteront pas secours ; et même s'ils leur portaient secours, ils leur tourneraient ensuite le dos et les autres ne seraient plus secourus.

13. En fait, vous jetez dans leurs cœurs plus d'effroi que Dieu lui-même, parce que ce sont des gens qui n'entendent pas raison.

14. Ils ne vous combattront ensemble que retranchés dans des cités fortifiées ou derrière des murailles. Leur vaillance est grande quand ils sont entre eux ! Tu les crois unis, mais leurs cœurs sont divisés. Il en est ainsi parce que ce sont des gens qui ne raisonnent pas.

15. Ils sont semblables à ceux qui, peu de temps avant eux, ont goûté les conséquences de leur conduite et subi un châtiment douloureux.

16. Ils sont semblables au Démon quand il dit à l'homme " Mécrois ! " Mais quand celui-ci mécroit, il dit : " Je te désavoue ! Moi, je crains Dieu, le Seigneur des mondes ".

17. Leur fin à tous deux sera le Feu, où ils demeureront à jamais. Telle est la rétribution des iniques.

18. O vous qui croyez ! Craignez Dieu, et que chacun considère ce qu'il a avancé pour demain ! Craignez Dieu ! Certes, Dieu est parfaitement instruit de ce que vous faites.

19. Ne soyez pas comme ceux qui oublient Dieu ; car Dieu fait qu'ils s'oublient euxmêmes. Ceux-là sont les pervers.

20. Les hôtes du Feu et ceux du Paradis ne sont pas égaux. Les hôtes du Paradis, eux, sont les bienheureux !

21. Si Nous avions fait descendre ce Coran sur une montagne, tu aurais vu celle-ci s'humilier et se fendre par crainte de Dieu. Tels sont les exemples que Nous proposons aux hommes. Peut-être réfléchiront-ils !

22. Il est Dieu - Allâh -, il n'y a de dieu que Lui ! Il est Celui qui connaît ce qui est caché et ce qui est apparent. Il est le Miséricordieux, le Clément.

23. Il est Dieu ; il n'y a de dieu que Lui !, le Roi, le Saint, la Paix, le Fiable, le Vigilant, l'Omnipotent, l'Irrésistible, l'Inatteignable. Gloire à Dieu bien au-dessus de ce qu'ils Lui associent !

24. Il est Dieu ! Le Créateur, Celui qui existencie, Celui qui façonne ! A Lui les plus beaux Noms. Tout ce qui est dans les cieux et sur la terre Le glorifie. Il est l'Omnipotent, le Sage.


Parole de Dieu révélée à Sayyidina Muhammad, paix et prière soit sur lui, et traduite en français par Jean-Louis Michon. Publié avec l'autorisation AlTafsir.com