Le Saint Coran

Français Arabe
< Sourate précédenteIndex du CoranSourate suivante >

Au nom de Dieu, le Miséricordieux, le Clément.


1. O Prophète ! Lorsque vous répudiez vos femmes, faites-le à l'issue de leur délai d'attente, et calculez bien le délai. Craignez Dieu, votre Seigneur ! Ne les chassez pas de leurs maisons et qu'elles n'en sortent pas, à moins d'avoir commis une turpitude manifeste. Telles sont les limites prescrites par Dieu. Et quiconque transgresse les prescriptions divines se fait tort à lui-même. Tu ne le sais pas : il se peut que, plus tard, Dieu suscite autre chose.

2. Lorsqu'elles ont atteint le terme prescrit, retenez-les avec bienséance, ou séparez-vous d'elles avec bienséance. Appelez deux témoins équitables choisis parmi vous et rendez témoignage devant Dieu. Voilà ce à quoi est exhorté celui qui croit en Dieu et au Jour dernier. Et quiconque craint Dieu, Dieu lui assurera une issue favorable

3. et lui accordera des bienfaits d'une provenance inattendue. Car Dieu suffit à quiconque s'en remet à Lui. Dieu fait que Son ordre s'accomplit toujours. Dieu a fixé un décret pour chaque chose.

4. Pour celles de vos femmes qui n'espèrent plus la menstruation, si vous avez quelque doute à ce sujet, le délai d'attente sera de trois mois, et il en sera de même pour celles qui n'ont pas encore leurs menstrues. Pour les femmes enceintes, leur terme sera atteint lorsqu'elles déposeront leur fardeau. A qui Le craint, Dieu facilite les choses.

5. Tel est l'ordre de Dieu, qu'Il a fait descendre sur vous. De celui qui Le craint, Dieu efface les mauvaises actions et Il augmente sa récompense.

6. Logez ces femmes, là où vous demeurez, suivant vos moyens, et ne les molestez pas pour leur rendre la vie difficile. Si elles sont enceintes, pourvoyez à leurs besoins jusqu'à ce quelles déposent leur fardeau. Si elles allaitent l'enfant né de vous, versezleur la rémunération qui leur est due. Mettez-vous d'accord à l'amiable ; mais si vous ne parvenez pas à vous entendre, prenez une autre nourrice pour l'enfant.

7. Que celui qui se trouve dans l'aisance dépense largement, et que celui dont les moyens sont restreints dépense selon ce que Dieu lui a accordé. Dieu n'impose rien à une âme qui ne soit en proportion de ce qu'Il lui a donné. Dieu fera qu'à une difficulté succède une facilité.

8. Que de cités ont été rebelles à l'ordre de leur Seigneur et de Ses envoyés ! Nous avons tenu pour elles un compte sévère, et Nous leur avons infligé un rude châtiment.

9. Elles ont goûté les fruits amers de leur conduite, et leur comportement a fini par causer leur perte.

10. Dieu leur a préparé un châtiment sévère. Aussi, craignez Dieu, vous qui êtes doués d'intelligence, vous qui croyez ! Dieu a fait descendre vers vous un Rappel :

11. un Envoyé qui vous récite les clairs versets de Dieu, pour faire sortir des ténèbres vers la lumière ceux qui croient et qui font des œuvres pies. Quiconque croit en Dieu et agit pieusement, Il le fera entrer dans des Jardins sous lesquels coulent les fleuves ; il y demeurera à jamais. Dieu lui accordera une belle subsistance.

12. Dieu est Celui qui a créé sept cieux et, pour la terre, en a fait des répliques. Le Commandement descend entre eux, afin que vous sachiez que Dieu est, en vérité, puissant sur toute chose et que Dieu embrasse toute chose dans Sa science.


Parole de Dieu révélée à Sayyidina Muhammad, paix et prière soit sur lui, et traduite en français par Jean-Louis Michon. Publié avec l'autorisation AlTafsir.com