Evangile selon Thomas : commentaire du logion 3

Publié le 20/10/2014 par Rémy Savin (Échanges interreligieux, Spiritualité & Cheminement)

Logion 3 :

1 Jésus a dit :
2 Si ceux qui vous guident vous disent :
3 voici, le Royaume est dans le ciel,
4 alors les oiseaux du ciel vous devanceront ;
5 s’ils vous disent qu’il est dans la mer,
6 alors les poissons vous devanceront.
7 Mais le Royaume, il est le dedans
8 et il est le dehors de vous.
9 Quand vous vous serez connu,
10 alors vous serez connu
11 et vous saurez que c’est vous
12 les fils du Père Vivant.
13 Mais s’il vous arrive de ne pas vous connaître,
14 alors vous êtes dans la pauvreté,
15 et c’est vous la pauvreté.

 

Commentaire :

Louange à Dieu, Seigneur des mondes !

Sa Grâce embrasse toute chose, loué soit-Il, et rien ne Lui échappe. Il est la cause des causes, rien n’a lieu, ni n’existe, en dehors de Sa Volonté, et chaque chose de la création ne fait qu’indiquer Ses Noms Sublimes et Ses Attributs Parfaits, exalté soit-Il, « Tous les êtres vivants, dans les Cieux et sur la Terre, se prosternent devant le Seigneur, ainsi que les anges sans le moindre orgueil. » (sourate 16 verset 49).

Ainsi, celui qui veut être dans la voie droite et juste n’a qu’à prier le Seigneur : « Si Mes serviteurs t'interrogent à Mon sujet, qu'ils sachent que Je suis tout près d'eux, toujours disposé à exaucer les vœux de celui qui M'invoque. Qu'ils répondent donc à Mon appel et qu'ils aient foi en Moi, afin qu'ils soient guidés vers la Voie du salut. » (sourate 2 verset 186).

Quant à celui dont le cœur est voilé par ses propres passions, elles sont pour lui un bien mauvais guide qui l’oriente dans de mauvaises directions : « Que penses-tu de celui qui prend sa passion pour sa propre divinité, et que Dieu égare malgré la science qu'il a reçue, en scellant son ouïe et son cœur et en lui mettant un bandeau sur les yeux? Qui pourra donc, en dehors de Dieu, guider cet égaré ? Y avez-vous réfléchi ? » (sourate 45 verset 23). Et le Très-Haut précise : « Nous voilons leurs cœurs et les rendons si durs d'oreille qu'ils ne peuvent rien en saisir. Et quand tu évoques, dans le Coran, ton Seigneur, l'Unique, ils tournent le dos en manifestant leur dissentiment. » (sourate 17 verset 46). Celui qui se détourne de Dieu, donc, pour suivre ses passions, se prive de la Vérité.

Or, la Vérité de Dieu est permanente et omnisciente, « C'est Lui qui a créé les Cieux et la Terre en six jours et qui ensuite S'est établi sur le Trône. Il connaît ce qui pénètre dans la terre et ce qui en sort, ce qui descend du ciel et ce qui y monte. Où que vous soyez, Il est toujours avec vous et Il a une claire vision de tout ce que vous faites.» (sourate 57 verset 4).

En réalité, le fidèle choisi, ou non, d’accueillir la grâce de Dieu dans sa vie, et celle-ci ne cesse de frapper aux portes de son cœur : « […] Je suis avec vous, leur dit le Seigneur. Si vous observez la Prière et vous acquittez l’Aumône légale, si vous croyez en Mes prophètes et leur prêtez assistance, si vous consentez un prêt gracieux à Dieu, Je vous pardonnerai vos mauvaises actions et vous admettrai dans des Jardins sous lesquels coulent des rivières. […] » (sourate 5 verset 12).

Quant à ceux qui proclament la Vérité de Dieu, dans leurs cœurs et leurs acte, « Nous avions raffermi leurs cœurs lorsqu'ils s'étaient levés pour proclamer : Notre Dieu est le Seigneur des Cieux et de la Terre ! Jamais nous n'invoquerons une autre divinité que Lui, sans quoi nous commettrions la pire des iniquités ! » (sourate 18 verset 14). Et Dieu précise, loué soit-Il : « Fais preuve de patience en compagnie de ceux qui invoquent leur Seigneur, matin et soir, recherchant Sa satisfaction ! Ne les quitte pas pour courir après les plaisirs de ce monde ! N'obéis pas à celui dont Nous avons rendu le cœur inattentif à Notre rappel, qui suit ses passions et se complaît dans ses excès ! » (sourate 18 verset 28).

Ainsi, « si ceux qui vous guident vous disent : voici, le Royaume est dans le ciel, alors les oiseaux du ciel vous devanceront ; s’ils vous disent qu’il est dans la mer, alors les poissons vous devanceront. » décrit ceux qui sont guidés par leurs passions. Les oiseaux investissent le ciel car c’est ce que Dieu leur a prescrit, même chose pour les poissons qui nagent dans les eaux de la mer. Quant au fils d’Adam, il lui a été prescrit d’investir son cœur et de pratiquer la Loi, mais lorsqu’il regarde dans une autre direction que celle qui lui a été attribuée, la plus insignifiante des créatures lui est supérieure, alors même qu’il est le représentant de Dieu sur Terre. Celui dont le cœur est voilé ne cesse de chercher la Créateur à tort et à travers, alors qu’en réalité, « Nous avons créé l'homme et Nous connaissons les plus intimes secrets de son âme, car Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire. » (sourate 50 verset 16).

« Mais le Royaume, il est le dedans et il est le dehors de vous », parce que pratiquer seulement les prescriptions de la Loi, sans celle du cœur, ou inversement, constitue un voile supplémentaire pour le fidèle, comme dans le verset suivant : « Les nomades affirment : «Nous croyons en Dieu !» Dis-leur : «Vous n'avez pas encore la foi ! Dites plutôt : “Nous nous sommes seulement soumis”, car la foi n'a pas encore pénétré dans vos cœurs. Mais si vous obéissez à Dieu et à Son Prophète, Il ne vous lésera en rien dans vos œuvres, car Dieu est Clément et Miséricordieux.» » (sourate 49 verset 14).

Tandis que le Verbe découle de la Parole, ceux qui s’en réfèrent à la Parole, par l’intermédiaire du Verbe, sont les apôtres, les mouvements qui donnent vie aux mots et ponctuent les phrases de la Sagesse : les Saints réalisés. De fait, il a été prescrit aux hommes d’obéir à Dieu et aux Messagers, car,  « Celui qui obéit au Messager obéit en fait à Dieu. Quant à ceux qui se détournent de toi, Nous ne t'avons pas envoyé pour assurer leur sauvegarde. » (sourate 4 verset 80). Cependant : « […] Ne soyez pas excessifs dans votre religion ! Dites uniquement la vérité sur Dieu ! Le Messie Jésus, fils de Marie, est seulement l'envoyé de Dieu, Son Verbe déposé dans le sein de Marie, un Esprit émanant du Seigneur ! […] » (sourate 4 verset 171).

En effet, le Créateur est différent de la créature, et la Parole est différente du Verbe : « «Seigneur, demanda Marie, comment pourrais-je avoir un enfant alors que nul homme ne m'a jamais touchée?» – «Dieu crée ainsi ce qu'Il veut, lui fut-il répondu, et lorsqu'Il décrète qu'une chose doit être, il Lui suffit de dire : “Sois !”, et la chose est. » (sourate 3 verset 47). Quant au Verbe, son secret passe par la Création, donc, par la manifestation de Dieu : « Je vous apporte comme signe de la part de votre Seigneur la faculté qu'Il m'a donnée de façonner avec de la terre glaise la forme d'un oiseau qui sera vivant, par la grâce de Dieu, dès que j'aurai soufflé dessus. […] » (sourate 3 verset 49).

« Quand vous vous serez connu, alors vous serez connu et vous saurez que c’est vous les fils du Père Vivant » se rapporte à l’état de conscience par lequel le fidèle est lucide dans ce qui distingue la créature du Créateur. Tout ce qui, jusqu’alors, constituait des voiles entre son cœur et la présence Divine omnipotente, devient alors autant de miroirs par lesquels se reflètent à lui la perfection de Ses Attributs, loué soit-Il.

L’itinérant soucieux d’être à la hauteur de sa mission adamite comprend donc que rien ne lui est possible sans l’aide de Dieu, « Ne t'a-t-Il pas trouvé égaré quand Il t'a guidé ? Ne t'a-t-Il pas trouvé démuni quand Il t'a enrichi ? » (sourate 93 versets 7-8). En effet : « Ô hommes ! C'est vous les indigents qui avez besoin de Dieu, alors que Dieu est Celui qui Se suffit à Lui-même et qui est le Digne de louange. » (sourate 35 verset 15).

Le fidèle sincère laisse tout pour Dieu, ou plutôt, il sait que rien ne lui appartient car tout vient de Lui, loué soit-Il. Il vide ainsi son cœur des aspirations de son ego pour n’y laisser que Sa Vérité, et pense en son for intérieur « […] Mon salaire n’incombe qu’à Dieu […] » (sourate 11 verset 29). Ainsi, il devient riche par la Richesse de Dieu, quelle que soit sa condition extérieure, richesse, ou pauvreté. « Mais s’il vous arrive de ne pas vous connaître, alors vous êtes dans la pauvreté, et c’est vous la pauvreté », car celui qui n’est riche que de lui-même est en réalité le plus pauvre des pauvres.

Ce logion veut donc dire : sache bien ce qu’est la créature, et ce qu’elle n’est pas, et tu sauras alors qui est le Créateur, loué soit-Il.

« […] Seigneur ! C'est en Toi que nous mettons notre confiance ! C'est vers Toi que se fera, en définitive, notre retour ! » (sourate 60 verset 4).

 

Que tu sois loué et glorifié !

 

 


Ailleurs sur Âme Horizon

Évangile selon Thomas : commentaire du logion 4

Logion 4 : 1 Jésus a dit : 2 L’homme vieux dans ses jours n’hésitera pas 3 à interroger un tout petit enfant de sept jours 4 au sujet du lieu de la Vie, 5 et il vivra, 6 parce que beaucoup de...


Commentaires (0)

Nouveau commentaire