1 - Introduction à la science des lumières coraniques

Publié le 29/06/2014 par Rémy Savin (Lumières Coraniques)

Premiers pas dans la science des profondeurs du Livre Saint. Dans cette vidéo nous aborderons les premiers éléments permettant d’investir la science des Lumières Coraniques.


Ailleurs sur Âme Horizon

2 - La Basmala par les Lumières Coraniques

Dans cette vidéo, nous nous intéressons à la « basmala » (Au Nom de Dieu le Clément le Miséricordieux), formule inaugurale du Livre Saint et de la sourate l’Ouverture, au regard de...


Commentaires (7)

Nouveau commentaire

de Anonyme Mardi 29 décembre 2015 à 17h39

salam aleykum

Pour accéder aux différentes lumières doit-on se focaliser seulement à une dimension ou bien certaines dimensions sont spécifiques aux prophètes ?

Que Dieu vous bénisse

de Rémy Savin Mardi 05 janvier 2016 à 03h13
Salam alaykoum.

Selon l'objet particulier d'une recherche, il se peut effectivement qu'il faille cibler une dimension en particulier, mais dans la plupart des cas il s'agit de comprendre comment les dimensions fondamentales de la Création, au travers de leurs différentes facettes, cohabitent, et impliquent différents degrés de conscience et de réactivité en révérence à la manifestation divine.

Chaque parcelle de la Création, en effet, est en même temps un rouage de la Création. Et le plus important d'entre eux, dont la vertu et l'intégrité comptent le plus et ont le plus d'incidence, est l'être humain. Ainsi, chaque être humain est dépositaire, et responsable, de la pérennité de ces dimensions.

Elles sont toutes accessibles aux hommes et aux femmes de ce bas monde, dont le devoir est d'en assurer la continuité plénière, selon les prescriptions de Dieu.

Pour décrire cela de manière très terre à terre, Dieu a créé le monde pour une finalité bien déterminée, et en a également donné le mode d'emploi. Tout cela est décrit coraniquement avec beaucoup de précisions. La science des lumières coranique permet d'extraire de ces indications les prescriptions divines pour telle ou telle circonstance, et d'en développer les applications prescrites.

C'est pour cela qu'au regard des Sages et des Anciens, la science islamique ne concerne pas uniquement les ibadates, les mouamalates, le tafsir, et quelques disciplines connexes, mais tout ce qui concerne de près ou de loin la vie de l'homme et sa fitra est une science islamique.

C'est le grand drame actuel : l'élite de l'Islam, depuis plus d'un siècle et demi, a négligé cette responsabilité, et c'est l'une des raisons du déclin grandissant du monde musulman, mais également la porte de salut par laquelle la science islamique illuminera à nouveau le monde.

Quand au prophètes, paix soit sur eux, effectivement, certaines modalités des fondements de la Création leur sont accessibles à eux seuls, et c'est l'une des différences entre l'état prophétique et le reste de l'humanité.

Salam.

de Anonyme Jeudi 07 janvier 2016 à 01h01
as salam aleykum

Baraka ALLAH oufik pour cette réponse.
Je me pose d'autres questions par rapport à la science des lumières , car elle m'intrigue beaucoup.
Quels sont les signes dirais-je de l'acquisition des lumières ? Est ce par exemple par l'intermédiaire d'exercice spirituels ? des actes de la vie quotidienne ? Comment se traduisent t'elles ?

Je trouve cette science extrêmement fascinante et devrait être d'autant plus étayée .Vos vidéos sont très instructives et bien construites , peut -être qu'il serait intéressant d'exemplifier d'avantage les différentes lumières dans une ou plusieurs vidéos.

Que la paix soit sur vous

de Rémy Savin Dimanche 17 janvier 2016 à 03h18
As Salam alaykoum.

Pour faire simple, le cheminement à travers les lumières, s'il fallait le décomposer en trois étapes, consiste dans un premier temps à la mise en interaction avec la (les) lumière(s) dont il s'agit, pour ensuite entrer en mouvement avec elle(s), jusqu'à en vivre la Vérité.

Par exemple, la lumière du alif désigne l'obéissance à la Loi, à commencer par la Loi divine, selon sa bonne compréhension vis à vis de ses desseins et de son contexte d'application, mais aussi la loi du pays, comme par exemple le code de la route. Il faut donc s'efforcer de'appliquer tout cela jusqu'à ce que ceci devienne une habitude, puis une fois cette habitude enracinée dans le coeur et le quotidien de l'itinérant, un soulagement intérieur se produit, qui libère de l'espace et permet d'investir et de cheminer à travers des aspects plus subtils du décret divin sur toute chose, et d'en découvrir la sagesse. Enfin, plus le fidèle chemine dans le sentier de la sagesse, plus la vérité des émanations du décret divin prend sens et significations, et plus le Divin, loué soit-Il, se dévoile ainsi au fidèle, par Sa Vérité, Sa Gloire, et Sa Majesté Divine.

Bien sur, il s'agit là d'une descriptions schématique, qui prends quelques raccourcis, et dans la réalité les choses sont un peu plus complexes que cela, car, entre autres, une lumière ne s'installe jamais dans le cœur du fidèle de manière isolée, et parce qu'il s'agit de la mise en relation d'un sujet (un individu) avec les dimensions de la vie et de la création. Or, d'un tempérament à un autre, les priorité peuvent être différentes, et les itinéraires qui en découlent peuvent donc varier d'un fidèle à un autre. C'est cependant cette logique là qu'il faut avoir en tête pour comprendre comment s'établit le cheminement à travers les lumières de la vérité. De fait, effectivement, il s'agit de mettre en oeuvre tout ce qui constitue les causes de cette progression, comme, dans un premier temps, le dhikr approprié qui donnera l'énergie nécessaire, mais aussi la mise en application de ce qui est attendu, ou encore le fait d'éviter ce qui s'y oppose et de mettre dans cette démarche la bonne intention, tournée vers le Divin et la Sagesse.

Merci en tout cas pour vos remarques qui résonnent en nous comme des encouragements. Nous avons eu ces derniers mois quelques soucis techniques, mais de nouvelles vidéos de découverte sont en préparation in sha Allâh, ainsi qu'un livre d'introduction à cette science.

Par la grâce de Dieu, les questions que vous posez sont très précieuses, en ce sens qu'elles sont pour nous des repères qui nous aiderons bi idhnillâh à donner à ceux qui nous suivent une signification réellement intelligible à ce que nous essayons de tant bien que mal partager.

Barakallâhoufik.

Salam.

de Anonyme Lundi 01 février 2016 à 01h36
Salam!
Ma sha Allah jai mieux cerné les enjeux de cette science !
La jeunesse musulmane devrait être nourrie par celle ci car elle représente selon moi les manières d'agir d'être en société et d'accomplir ce qu'Allah a souhaité de nous on ne se rend pas forcément compte au quotidien, celle ci serait je pense un bon remède face aux problèmes d'une société matièraliste
hâte de découvrir ce livre que Dieu vous recompense pour ce bel effort

de khadija Mercredi 02 juillet 2014 à 19h38

Essalam aleykoum wa rahmatoullah wa barakatouh Qu'entendez-vous par Esprit ?


de Rémy Savin Mercredi 02 juillet 2014 à 20h38
Wa alaykoum s salam wr wb.
Par Esprit nous "traduisons" ar rûh.
C'est d'ailleurs la signification première de ce mot en langue française.
Par déformation et abus de langage, une signification secondaire s'est également peu à  peu superposée, qui désigne les facultés intellectuelles, mais ce n'est pas de cela dont nous parlons ici et nous restons dans la signification première de ce mot en langue française et qui veut dire exactement la même chose que ar rûh en arabe.
L'Esprit renvoi également à  la nature spirituelle, première, et initiale, de toute chose.

Merci pour votre question.

Salam.