Les 29 Lumières lettrées selon sidi Abdel Aziz Dabbagh

Publié le 29/06/2014 par Rémy Savin (Soufisme, Lumières Coraniques)

Les 29 lumières lettrées, selon sidi Abdel Azîz ad-Dabbâgh, telles que décrites dans « Kitâb al-Ibrîz » :

( ا ) L'obéissance à l'ordre de Dieu loué soit-Il

( ب ) La quiétude de l'âme dans l'égo, avec l'installation de l'amour, de l'acceptation, et du consentement

( ت ) La perfection des sens apparents

( ث ) L'équité (la droiture)

( ج ) La patience

( ح ) La miséricorde

( خ ) Le goût pour les lumières

( د ) La pureté

( ذ ) La connaissance des langues

( ر ) L'excellence pour le dépassement

( ز ) La sincérité avec tous

( س ) L'abaissement de l'aile de la servitude

( ش ) La force complète dans le resserrement (s'arrêter là où il faut, et au moment où il faut)

(ص ) La perfection de la raison (intellect)

( ض ) Le dit de la vérité

( ط ) Le discernement

( ظ ) La suppression des penchants sataniques

( ع ) La grâce (le pardon)

( غ ) L'excellence de la représentation apparente

( ف ) Le port des sciences

( ق ) La clairvoyance

( ك ) La connaissance de Dieu

( ل ) La science complète de l'abstrait et du concret

( م ) Le bien continu

( ن ) La réjouissance complète

( ه ) La répugnance de ce qui est contraire

( و ) Qu'il meurt tout en étant vivant

( ي ) La peur complète de Dieu

( لا ) L'absence totale d'inattention (d'inadvertance)


Ailleurs sur Âme Horizon

Récapitulatif général des Lumières

Voici un récapitulatif des sept mesures (ahruf) et des lumières coraniques selon la classification de sidi Abdel Azîz ad-Dabbâgh tel que rapportée dans « Kitâb al-Ibrîz »,...

2 - La Basmala par les Lumières Coraniques

Dans cette vidéo, nous nous intéressons à la « basmala » (Au Nom de Dieu le Clément le Miséricordieux), formule inaugurale du Livre Saint et de la sourate l’Ouverture, au regard de...


Commentaires (4)

Nouveau commentaire

de joana Jeudi 23 février 2017 à 22h34

Merci René Savin.

de Rémy Savin Vendredi 24 février 2017 à 14h44
Et merci de votre petit mot et de votre visite :)

de Abuu Marwaane Vendredi 04 juillet 2014 à 13h59

Salaam,


 


je voudrais attirer votre attention sur le fait que abd al aziz dabbagh prétend dans son livre kitaab al ibriz que les événements de notre monde son géré par ce qu'il appelle "Ad Diwan As Salihiin". Nul besoin d'une grande perspicacité pour comprendre que ceci constitue du polytéisme au niveau de la Seigneurie d'Allah Exalté Soit Il (Shirk fii Ar Rububiyya).


 


Je vous conseille donc de ne pas vous inspiré de ce genre d'auteur et je demande à Allah qu'Il nous Préserve du Shirk jusqu'à notre mort. آمين


 


Salaam


de Rémy Savin Vendredi 04 juillet 2014 à 17h13

As Salam alaykoum.


 


Sidi Abdel Aziz Dabbagh ne dit pas ce que vous dites, et il est probable que votre propos résulte d’une lecture trop rapide de Kitab al Ibriz, ou bien d’une lecture sans l’accompagnement d’un spécialiste du soufisme pour comprendre ‘’scientifiquement ‘’ les notions abordées dans ce livre, ou peut-être tout simplement s’agit-il d’une lecture approximative sans le prérequis nécessaire à la lecture de ce genre d’ouvrages. Il est possible aussi que vous soyez victime de certaines désinformations qui circulent sur internet de la part de gens malveillants à l’égard de des sciences de la religion, ou peut-être de gens bien intentionnés qui émettent un jugement sur quelque chose sans en avoir la science ni la légitimité. Je vous ferai remarquer, d’ailleurs, que pour un citoyen lambda, contester le diagnostic d’un grand professeur spécialiste pointu en cardiologie relève de la folie, de l’orgueil, ou de la malveillance, à moins qu’il soit lui-même un spécialiste du même calibre. A ce propos, nous rappelons aux internautes que nous abordons sur Âme Horizon des sujets pour lesquels nous sommes formés et autorisés.


 


Aussi, nous allons préciser quelques points, suite à votre message, pour les lecteurs désireux de connaître le véritable enseignement des Sages concernant les points que vous évoquez.


Les saints réalisés en Dieu, que Dieu soit satisfait d’eux, sont les héritiers des prophètes et de la prophétie, comme nous l’enseigne la tradition prophétique. Ils sont les savants en Dieu, connaisseurs de Sa Vérité et de Sa manifestation en toute chose, connaisseurs de la réalité spirituelle et de ses déclinaisons dans les dimensions de la vie et de la conscience humaine.


 


Notre monde matériel est géré par des autorités terrestres, que sont les chefs d’états et les gouvernements qui prennent les décisions, les savants et scientifiques qui développent des outils pour investir ce monde, et dans un modèle traditionnel, des spécialistes de la Loi Révélés et des théologiens qui définissent les contours de la Foi et du cadre de vie autorisé selon une compréhension authentique des Textes.


 


Ainsi, de la même manière qu’il y a pour les affaires terrestres des présidents et des gouvernements qui décident, pour la réalité spirituelle et universelle de l’existence il y a des spécialistes en mesure d’évaluer les enjeux et dont les cœurs pleins de lumière et de vérité sont à même de déverser pour le monde la miséricorde que Dieu a déverser en eux, ce qui est un prodige propre à leur statut : il s’agit bien évidement des Saints Réalisés, les awlya, dont l’existence est rapportée par la Révélation et la tradition prophétique, et dont la croyance en leurs prodiges fait partie de la Foi.


 


Pour ne citer que quelques exemples :


 


Ce hadith rapporté par l’imam at-Tabarani dans el Aousat : « Il y aura toujours sur la terre quarante personne semblables à Al-Khalil ( Ibrahim), paix soit sur lui, et par eux les gens recevrons leur boisson (ou recevrons la pluie), et par eux les gens seront aidés, et aucun d’eux ne va mourir sans qu’Allah ne lui substitut quelqu’un d’autre à sa place. ».


 


Ce hadith rapporté par l’imam at-Tabarani dan al Kabir : « Il ne cessera d’y avoir 40 hommes dans ma communauté dont les cœurs sont comme celui d’Ibrahim, paix soit sur lui, Dieu en fait une protection pour les habitants de la terre, on les appelle les Abdal, ils ne le sont pas devenus par les prières, le jeûne ou l’aumône ». Ils lui dirent : « Ô Messager de Dieu ! Par quoi le sont-ils devenus ? ». Il répondit (que la prière et la paix de Dieu soient sur lui) : « Par leur générosité et les bons conseils prodigués envers les musulmans ».


 


Et Dieu dit : « En vérité, la grâce est entre les mains de Dieu ! Il l'accorde à qui Il veut, car Dieu est Incommensurable et Omniscient. Il dispense en exclusivité Sa miséricorde à qui Il veut, car Il détient la grâce infinie. » (sourate 3 versets 73-74).


 


Ainsi, comme nous le montre le Coran révélé et la tradition prophétique, ce que vous qualifiez d’associationnisme (shirk), qui est l’infidélité caractérisée, relève en réalité de la Miséricorde de Dieu, le Très-Haut, pour Sa Création.


 


Lorsqu’un président décide d’une directive qu’il fait mettre en application, tout ceci ne se fait que par le Pouvoir de Dieu qui crée les choses, les manifeste, et en attribut le fait, et la récompense en bien ou en mal, à leurs ‘’auteurs’’. C’est ce qu’on appelle en théologie al Kasb (l’acquisition). Tout mouvement, quel qu’il soit, relève du fait de Dieu, et uniquement de Son Fait, loué soit-Il.


 


Il en va de même lorsqu’un saint réalisé déverse son bon cœur dans le monde pour ses frères et sœurs en humanité et pour toute la Création : tout ceci ne résulte que du fait de Dieu, et uniquement de Dieu seul. Tout cela est clairement cité dans les Textes et est aussi très clairs chez tous les itinérants de la voie spirituelle et chez tous les fidèles qui ont une culture religieuse normale.


 


Il n’y a dans tout cela aucun associationnisme, que Dieu nous en préserve, ni aucun polythéisme, ni aucun égarement dans la Foi de quelque nature que ce soit, mais bien au contraire l’héritage de la pure Tradition des prophètes, que la paix soit sur eux. Plutôt, je vous invite à prendre place auprès des enseignants légitimes pour revoir les bases fondamentales de la religion, et puisque vous émettez des avis en matière de spiritualité, de vous rapprocher également d’un enseignant légitimé et autorisé dans les sciences de la spiritualité.


 


En effet, la méthode que vous utilisez, faite de raccourcis, d’approximations et d’inexactitudes comme nous venons de le voir, ainsi que la méthode, d’inspiration wahhabite, qui consiste à comprendre l’Unicité divine en la divisant en trois (adoration- seigneurie- Noms et Attributs) est un dérapage dénoncé depuis longtemps par les savants de la théologie, et qui mène à de très mauvaises compréhension de ce qu’est le Divin et le fait Divin, comme nous l’avons vu dans votre commentaire.


 


Voici à ce propos un excellent article à cette adresse :


http://www.islamophile.org/spip/Critique-de-la-subdivision-du.html


 


Merci pour votre participation.


 


Salam.