Climat de tension post-attentats : que faire ?

Publié le 17/11/2015 par Rémy Savin (Actualité)

Encore une fois, la communauté musulmane de France est éprouvée par le terrorisme. D’une part, parce que le terrorisme, par définition, frappe aveuglément et sans distinction. Parmi les victimes des attentats de Paris, il y avait des Français de toutes origines, de toutes confessions, dont des musulmans.

Les musulmans de France, qui pratiquent dans leur écrasante majorité l’Islam traditionnel du juste milieu, sont eux aussi ciblés par ces escadrons de la mort. Parce qu’ils sont Français, et parce que ces terroristes veulent imposer à tous leur vision des choses, leur vision du monde, leur seule et unique version de ce qu’ils appellent religion, et qui n’est rien d’autre en réalité que la doctrine du sang et de l’horreur.

Mais aussi, et contrairement au reste des Français, les musulmans de France doivent faire face à un malheur de plus. Une suspicion cruelle et injuste gagne le cœur d’un certain nombre de nos compatriotes qui cèdent de plus en plus souvent à la tentation de la haine : crachats, insultes, passages à tabac, et toutes sortes d’incivilités aussi regrettables les unes que les autres.

Nous n’avons pas la prétention d’avoir la réponse à ce problème pesant qui se présente aux Français musulmans, mais nous partageons ici quelques réflexions.

Certains musulmans seraient tentés de penser que l’herbe est plus verte ailleurs. Nous n’allons pas rentrer dans les détails, car un article sur ce sujet est à venir in shâ Allâh. À ceux qui veulent partir cependant, nous leur souhaitons bonne chance, mais nous leur rappelons que les problèmes qui existent en France existent partout ailleurs, y compris dans les pays musulmans. Quoiqu’on en dise, et malgré l’ambiance pesante de ces derniers temps, la France est un pays où il fait bon vivre. La France est une civilisation millénaire chargée d’Histoire et de grandes épopées, même si depuis la Révolution, il est vrai, une élite mal intentionnée essaie de falsifier l’âme de notre beau pays.

C’est une raison de plus pour ne pas céder à la peur ou à la panique. Restons fidèles à nos convictions, à notre devoir d’incarner le Message pour le présenter à nos frères en patrie qui veulent le découvrir, dans la voie de la Sagesse et du juste milieu. Les terroristes veulent nous faire reculer sur ce point, et participent en cela à la logique du Choc imposée de force par les réseaux du mondialisme. Mais nous ne céderons pas, et nous resterons dans le chemin du bon cœur et de la raison.

Répondons au mal par le bien. Répondons aux expressions de haine par des sourires sincères et compatissants, par la patience et la pédagogie : si certains de nos compatriotes sont pathologiquement haineux, la plupart de ceux qui cèdent actuellement à la tentation de la haine sont victimes comme nous tous de ce climat pesant que génère le terrorisme, et subissent également la désinformation ambiante des médias et des réseaux sociaux. Alors, ne nous voilons pas la face : tout en restant fidèles à nos convictions, à nos traditions de pudeur et de savoir-vivre, nous devrons faire preuve d’un peu plus de discrétion que d’habitude, honorant en cela la tradition prophétique. Il convient de s’adresser à un peuple, en effet, avec un langage qui lui est accessible et qu’il comprend.

Malgré ces incivilités grandissantes, la France est un pays généreux, ouvert, avec de grandes perspectives d’avenir. Aussi, soyons tournés vers l’avenir. En phase avec notre spiritualité, et parce que notre Foi nous l’impose, nous devons être force de propositions pour demain, et être une plus-value réelle et palpable pour notre pays. Beaucoup ont envie d’entreprendre, de se lancer, de créer de la richesse, de prendre part de manière plus active et concrète au destin collectif de notre Nation. C’est le moment de le faire.

Ce que nous vivons actuellement n’est que le symptôme d’un mal plus profond qui touche la fraternité humaine dans son ensemble. Bien au-delà des questions d’islamophobie, cette période désagréable doit nous rappeler que les croyants sont investis d’une mission : celle de développer les outils qui permettront l’avènement d’un monde meilleur, plus juste, plus équitable, et avec plus de paix.

Les modèles, au sens philosophique du terme, sont en crise, et notre patrimoine spirituel et religieux regorge de possibilités émancipatrices en mesure de solutionner les difficultés qui frappent notre monde. Les musulmans doivent investir ce patrimoine et puiser en lui ces possibilités, en vue de les partager avec autrui.

Le constat de faillite systémique de notre monde moderne a été fait, et maintes fois refait. Aussi, ce moment pénible que nous vivons doit être l’opportunité d’aller plus loin que le constat. Fort de notre héritage spirituel, et trouvant inspiration en lui, pensons et proposons des solutions alternatives, tant sur le plan pratique que philosophique. De nombreux croyants de notre pays possèdent des connaissances pointues en sciences humaines, en sciences exactes, ou même en sciences spirituelles et religieuses. Le moment est venu de rassembler tout le monde autour d’une table et d’extraire des sources de la Tradition le monde de demain. De nombreux fidèles également n’ont pas forcément de connaissances pointues dans des domaines en particulier, mais sont désireux de contribuer au mouvement du renouveau. Qu’ils se rassurent : les efforts de tous sont à la fois utiles et bienvenus. Des disciplines nouvelles, tournées vers l’avenir, sont en train d’émerger et de voir le jour, et tout le monde a droit à sa part dans l’océan merveilleux de la connaissance, chacun est invité à prendre part à cette aventure de longue a haleine qui nous attend. Pensons à nos enfants, à nos petits-enfants, à leur éducation, au monde que nous allons leur laisser en héritage, car au final, c’est d’eux qu’il s’agit. Si nous entamons des chantiers lumineux, in shâ Allâh, ils reprendront avec fierté le flambeau.

Prions, soyons dans la foi, la science et la Sagesse. Partageons les trésors de notre spiritualité avec ceux qui le veulent autour de nous. Le climat que nous vivons est pensant, mais conjoncturel. Si la communauté de la Foi fait ce qu’elle a à faire, la Lumière jaillira, et notre pays sera un réceptacle de Sagesse et de barakah. Il ne saurait en être autrement, car Dieu nous l’a promis : « C’est ainsi que Nous vous avons envoyé un Prophète pris parmi vous. Il vous communique Nos signes ; il vous purifie ; il vous enseigne le Livre et la Sagesse ; il vous enseigne ce que vous ne saviez pas. Souvenez-vous de Moi, Je me souviendrai de vous ! Soyez reconnaissants envers Moi, et ne Me reniez pas ! O vous qui croyez ! Cherchez secours dans la patience et la prière. Certes, Dieu est avec les patients. »[1]

Gloire à Dieu, et vive la France !



[1] Coran, 2:151-153


Ailleurs sur Âme Horizon

Le supplice des chrétiens d'Orient

  Le contexte international se dégrade de jour en jour, et le drame qui se joue actuellement en Irak ne cesse de susciter de vives inquiétudes. Depuis l’avènement de ce pseudo-califat...


Commentaires (4)

Nouveau commentaire

de Anonyme Vendredi 15 juillet 2016 à 10h22

Salam aleykum un article qui a mon avis pourra être encore d'actualité .
A quand une réelle remise en forme ?
Je pense que les musulmans ont en marre de sapitoyersur leur sort et sont prêts à payer le prix fort pour retrouver un semblant de paix.
Que Dieu vous assiste pour la propagation d'une civilisation spirituelle

de Rémy Savin Mercredi 10 août 2016 à 19h53
Salam alaykoum.

Amine, merci de votre soutien ^^

de Anonyme Samedi 21 novembre 2015 à 09h11

"nous devons être force de propositions pour demain, et être une plus-value réelle et palpable pour notre pays. Beaucoup ont envie d'entreprendre, de se lancer, de créer de la richesse, de prendre part de manière plus active et concrète au destin collectif de notre Nation. C'est le moment de le faire."

Il ne faudrait pas laisser choir les innombrables savoirs-faire que possède la nation française. Nous vivons une période charnière. Le temps où la Bourgeoisie avait besoin de la force de travail du peuple est révolu ainsi que les valeurs - "honnête homme", "travail", "mérite", etc ... - qu'elle a forgés. Une autre catégorie de nantis émerge qui ne se gêne plus d'afficher son mépris d'un peuple dont elle n'en a plus besoin.
Nous nous trouvons donc seuls face à des responsabilités historiques capitales. Nous n'avons pas d'autre choix que d'aller de l'avant, d'investir l'avenir tout en préservant l'essentiel d'un patrimoine dont il ne faut pas oublier qu'il fût durement acquis ces deux derniers siècles.

Bon courage à tous.

de Fawzia Mercredi 18 novembre 2015 à 11h05

Dans l'épreuve, choisir le feu qui purifie et non le feu qui damne.

" la France est un pays généreux, ouvert, avec de grandes perspectives d'avenir. Aussi, soyons tournés vers l'avenir. En phase avec notre spiritualité, et parce que notre Foi nous l'impose, nous devons être force de propositions pour demain, et être une plus-value réelle et palpable pour notre pays ".