Islam et théorie du genre

Publié le 07/04/2014 par L'équipe ()

 

L’actualité autour de la théorie du genre, intellectuelle et politique, a fait de ce sujet une source d’inquiétudes et de crispations. Il nous a donc semblé utile de partager quelques éclaircissements autour de ce thème, et de préciser par la même occasion notre position sur celui-ci. En effet, la dimension intérieure de l’individu étant directement liée à son identité biologique et sociale, la théorie du genre nous apparaît comme étant une falsification de l’âme et une négation du fait spirituel. La vocation d’Âme Horizon étant la diffusion du savoir autour de la spiritualité, nous ne pouvions pas passer à côté de ce sujet, à propos duquel nous allons donc donner sommairement quelques repères pour expliquer notre position.

La manifestation de la Vérité se caractérise dans la condition humaine par la coexistence déterminée de deux polarités, de deux sensibilités, de deux mécaniques permettant à l’être humain d’investir le monde, la vie matérielle, spirituelle, et qui sont unis par un lien de complémentarité et de dépendance mutuelle : l’homme et la femme.

Cette modalité est une bénédiction divine par laquelle la communauté des Hommes se projette dans une continuité durable et sereine :

 

« […] Craignez votre Seigneur qui vous a créés d'un seul être et qui, ayant tiré de celui-ci son épouse, fit naître de ce couple tant d'êtres humains, hommes et femmes ! […] » (Sourate 4 verset 1).

« Dieu vous a fait à partir de vous-mêmes des épouses, et de vos épouses Il vous a donné des enfants et des petits-enfants. Et Il vous a attribué de bonnes choses. Croient-ils donc au faux et nient-ils le bienfait de Dieu ? » (Sourate 16 verset 72).

 

Par cette dualité déterminée, le Divin instaure un cadre à l’humanité et sa descendance par lequel ils trouveront une harmonie lucide dans l’épanouissement terrestre et spirituel. Les conceptions traditionnelles de la nature humaine, héritées de la sagesse révélée, n’ont en effet d’autre finalité que de mettre à disposition de chacun, et dans l’intérêt de tous, une vie paisible et équilibrée, qui est aussi définie dans les Textes comme étant le modèle de référence définissant les liens sociaux :

 

« Et parmi Ses signes Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de la compassion et de la miséricorde. Il y a en cela des preuves pour des gens qui réfléchissent. » (sourate 30 verset 21).

« C'est Lui qui vous a créés d'un seul être dont il a tiré son épouse, pour qu'il trouve de la tranquillité auprès d'elle » (sourate 7 verset 189).

 

Ainsi la nature masculine ou féminine d’un individu ne relève pas du choix, et encore moins d’une finalité quelconque, mais est un prérequis,  une miséricorde de Dieu, en vue d’investir le quotidien dans le bonheur et la cohésion sociale.

Par ailleurs, ce lien de complémentarité n’exclut aucunement l’égalité entre l’homme et la femme, ni même le fait que dans certains aspects de l’existence, l’homme et la femme partagent des fonctions strictement identiques.

En effet, l’homme et la femme sont égaux en devoirs et en responsabilités :

 

« En effet, ceux qui sont soumis à Dieu, et celles qui Lui sont soumises, les croyants et les croyantes, les hommes pieux et les femmes pieuses, les hommes sincères et les femmes sincères, les hommes patients et les femmes patientes, ceux et celles qui craignent Dieu, ceux et celles qui pratiquent la charité, ceux et celles qui observent le jeûne, ceux et celles qui sont chastes, ceux et celles qui invoquent souvent le Nom du Seigneur, à tous et à toutes Dieu a réservé Son pardon et une magnifique récompense. » (Sourate 33 verset 35).

« […] En vérité, Je ne laisse pas perdre le bien que quiconque parmi vous a fait, homme ou femme, car vous êtes les uns des autres. […] » (Sourate 3 verset 195).

 

Par ailleurs, au-delà des principes de l’égalité et de la complémentarité entre l’homme et la femme, la sagesse révélée nous rappelle, donc, que les deux polarités partagent certaines fonctions aux définitions identiques :

 

« […] elles sont un vêtement pour vous et vous un vêtement pour elles […] » (sourate 2 verset 187).

 

La Révélation et la Sagesse ne cessent de nous rappeler la fonction nécessaire de la dualité, de la complémentarité, et de l’altérité nécessaire entre l’homme et la femme, qui résultent d’un prérequis naturel et déterminé par les conditions biologiques de l’existence, et dont la négation des dispositions fondamentales est une doctrine satanique, et n’est rien d’autre que l’œuvre du diable :

 

 « Ils ont préféré suivre ce que les démons rapportaient sur le règne de Salomon. Mais Salomon n'était pas négateur, ce sont les démons qui l'étaient et qui apprenaient aux gens la sorcellerie et ce qui avait été inspiré aux deux anges de Babylone, Hârût et Mârût. Or, ces deux anges n'apprenaient rien à personne sans lui dire auparavant : «Nous ne sommes là que pour tenter les hommes ! Prends donc garde de perdre ta foi !» Les gens apprenaient d'eux le moyen de séparer le mari de sa femme, mais ils ne pouvaient nuire à qui que ce soit sans la permission du Seigneur. D'ailleurs, de telles pratiques les initiaient beaucoup plus à ce qui était nuisible qu'à ce qui était utile, sans compter que ceux qui s'y adonnaient savaient bien qu'ils n'auraient aucune part de bonheur dans la vie future. À quel vil prix ont-ils ainsi aliéné leurs âmes ! Mais le savaient-ils ? » (Sourate 2 verset 102).

 

Ainsi, nous profitons de ces quelques lignes, donc,  pour préciser notre position et notre engagement à ce sujet. L’association Âme Horizon déplore les idées de la théorie du genre ainsi que la politique gouvernementale qui vise à son insertion de force dans les institutions de l’Etat. La famille, la complémentarité entre l’homme et la femme, la filiation, toutes ces racines de la Civilisation sont actuellement dans le viseur de l’oligarchie bancaire, car ces derniers débris encore visibles de la Tradition sont incompatibles avec le projet de la finance internationale et du sionisme pour le monde.  Aussi, l’association Âme Horizon apporte tout son soutien aux mobilisations mises en œuvre pour alerter l’opinion publique sur les dangers de la théorie du genre.

Gloire à Dieu, et vive la France !


Ailleurs sur Âme Horizon

Le supplice des chrétiens d'Orient

  Le contexte international se dégrade de jour en jour, et le drame qui se joue actuellement en Irak ne cesse de susciter de vives inquiétudes. Depuis l’avènement de ce pseudo-califat...

Pause mystique

Ô Seigneur, si je Te fuis je Te trouve, et si je T’ignore aussi. Et quand je Te cherche Tu me trouves, même si je T’ignore aussi. Qui T’ignore Te trouve, mais qui s’ignore...


Commentaires (0)

Nouveau commentaire