Poème

Publié le 04/05/2017 par Jamila.O (Spiritualité & Cheminement) Partager

Du tréfonds de mes entrailles, résonne l’écho d'une obscurité que j'aspire à voir se dissiper par une faveur de Ta Providence.

Quelle sorte d'ignorance me fait penser que j'aspire, par moi-même à ce à quoi Tu m’invites.

Je Te rends compte de ma faiblesse de mon défaut de mon incapacité à me conformer à ce qui suscite ton agrément. 

Perdue à moi-même Tu m'as à nouveau vers Toi entraînée, et Tu me fais prendre conscience de mon éloignement de Toi en fait d'égarement.

J'aspire à Toi, mais voilà les questions se bousculent en moi. Où ? Comment ? Ma quête débute en terre inconnue.

 Je vais, je viens, mais je tourne sur moi-même, j'erre jusqu’à la découverte de Tes joyaux sur terre.

Je lève maladroitement les mains au ciel en Te sollicitant une autre faveur venant de Toi. 

Oh Seigneur des mondes fais-moi découvrir une de Tes perles parmi Tes dévots universels ... 

Et voilà que par Ta grâce infinie Tu me choisis et me tend la main. 

Toi, bien sûr, mon Educateur... l'unique Toi qui dépose dans les poitrines la foi.

Enseigne moi parmi Tes sciences la Plus sécrète de toutes, Enseigne-moi ce qui suscitera ton agrément en ma faveur, qu'elle soit mienne à en être ivre et qu'elle en soit ma seule nécessité, pour lever les voiles qui se sont immiscés entre Nous.

À Mon Seigneur de l'univers c'est à Lui qu'appartient toutes les louanges, les plus belles louanges et plus encore.

Amina Sylla


Ailleurs sur Âme Horizon

Climat de tension post-attentats : que faire ?

Encore une fois, la communauté musulmane de France est éprouvée par le terrorisme. D’une part, parce que le terrorisme, par définition, frappe aveuglément et sans distinction. Parmi les victimes des...

Rajab, le mois de la concentration

Au Nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux. Chers amis, ce 1er avril 2018 marque la moitié du mois de Rajab, qui sera suivi par le mois de Sha’ban puis du mois de Ramadan, selon le...


Commentaires (1)

Nouveau commentaire

de anonyme Vendredi 05 mai 2017 à 20h39

salamou'aleikoum

Merci pour ce poème.
Ps: "poême"s'écrit poème.

salamou'aleikoum