Rajab, le mois de la concentration

Publié le 02/04/2018 par Karim C () Partager

Au Nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux.

Chers amis, ce 1er avril 2018 marque la moitié du mois de Rajab, qui sera suivi par le mois de Sha’ban puis du mois de Ramadan, selon le calendrier islamique.

 

Les mois sacrés

« Les mois auprès de Dieu sont au nombre de douze dans le Livre de Dieu, le jour où Il a créé les cieux et la terre ; quatre d’entre eux sont sacrés. Telle est la religion droite alors ne soyez pas injustes envers vous-mêmes durant ces mois » (Coran, 9:36).

Bukhârî et Muslim ont rapporté que : « Selon Abou Bakr, le Prophète (sur lui la paix) a fait un sermon lors du Pèlerinage d’Adieu au cours duquel il a déclaré :

Le temps a fait un tour pour revenir tel que le jour où Dieu a créé les cieux et la terre ; une année correspond à douze mois parmi lesquels quatre sont sacrés. Trois d’entre eux se succèdent : Dhû el Qi’da, Dhû el Hidja, et Muharram. Le dernier est Rajab de la tribu Mudhar, celui qui se trouve entre Jumâdâ et Sha’ban.” »

Selon la tradition islamique, le mois de Rajab est un mois sacré invitant les croyants à davantage de retenue, qu’il s’agisse de notre langage, de nos actes ou de nos pensées. C’est un mois où chacun doit redoubler d’efforts afin d’effectuer un maximum de bonnes œuvres, car la récompense divine y est démultipliée.

C’est le mois du Pardon (istighfar). C’est un mois privilégié durant lequel le Serviteur s’efforce de se purifier intérieurement en demandant pardon au Créateur en préparation du mois de Ramadan. Il est également le mois du « voyage nocturne », événement où la prière canonique telle que nous la connaissons a été instaurée.

 

Le voyage nocturne

 « Gloire et Pureté à Celui qui de nuit, fit voyager Son serviteur (Muḥammad) de la Mosquée sacrée (La Mecque) à la Mosquée lointaine (Al-Aqṣā) dont Nous avons béni l’alentour. » (Coran, 17:1)

Le voyage nocturne est un voyage durant lequel le Prophète Muhammad a voyagé de la Mecque jusqu’à Jérusalem en une fraction de seconde.

Arrivé à Jérusalem, le prophète, que la paix et les bénédictions soient sur lui, a été élevé dans les cieux. Il visita les sept cieux et dans chacun d’eux il s’entretint avec les prophètes y résidant. Il arriva ensuite au Lotus de la Limite (Sidrat al Mountaha) pour ensuite atteindre la lumière après laquelle il n’y a pas d’autres lumières et où la prière lui a été prescrite. La prescription originelle était d’abord de cinquante prières quotidiennes, et le Prophète Muhammad demanda que ce nombre soit réduit à cinq, comme l’ont rapporté les spécialistes de la biographie prophétique (Sirah). Dieu dans sa grande Miséricorde nous octroie les bénéfices de cinquante prières avec seulement cinq.

 

La concentration

Certains sages disent que c’est le mois de la semence, pendant lequel on doit semer les graines des bonnes actions.

Parmi les bonnes actions préconisées, il y a le fait de demander pardon à Dieu, de se préparer physiquement au ramadan en jeunant, et de faire des aumônes pour ceux qui en ont la possibilité.

C’est entre autres le mois propice à l’acquisition de la « concentration mêlée de révérence » (Al Kouchou) dans la prière. C’est le mois où notre cœur émet des vibrations particulières lui permettant de se connecter plus facilement à un pôle géographique et spirituel situé à Jérusalem. Plus on essaye d’acquérir cette concentration durant ce mois sacré, plus on arrivera, si Dieu veut, à en bénéficier ; on arrivera également à mieux se concentrer avec révérence durant les prières du ramadan et du reste de l’année. Plus nos prières sont faites avec révérence, plus l’on pourra apporter des ondes positives au monde et apporter une contribution pour la paix et l’harmonie dans l’Univers.

« Ô Seigneur bénis pour nous le mois de Rajab et de Sha’ban et fais-nous atteindre celui de Ramadan »


Ailleurs sur Âme Horizon

Climat de tension post-attentats : que faire ?

Encore une fois, la communauté musulmane de France est éprouvée par le terrorisme. D’une part, parce que le terrorisme, par définition, frappe aveuglément et sans distinction. Parmi les victimes des...

Ateliers « Lettre et Lumières »

Un atelier « Lettre et Lumières » d’initiation à la science des Lumières Coraniques est en préparation sur Lyon le 22 novembre. Prévu pour durer une demi-journée, ce sera...


Commentaires (2)

Nouveau commentaire

de Aïmen Lundi 02 avril 2018 à 12h52

Salam aleikoum,

J'avais regardé votre vidéo concernant Jérusalem. Vous y abordiez la concentration. Vous y évoquiez une dou'a qui aide à acquérir la concentration pendant la prière. Pourriez-vous nous la partager ?

de Al Machichi Samedi 14 avril 2018 à 15h19
Salam 'aleykoum. Nous avons bien pris en compte votre demande et vous répondrons. Il se peut qu'on n'ait pas été très clair. Car on évoquait un Dou'a en faveur d'Al Aqsa. Mais votre question est très intéressante et nous consulterons le Shaykh afin de vous donner une réponse. Incha Allah